7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 12:42
Bonjour à tous !

69_binary-numbers.jpg

En ce début d'année, la coutume veut que l'on fasse des résumés, check up, retours... sur l'année précédente (et comme on peut souhaiter « bonne année » jusqu'au 31 janvier...). Je ne pensais pas me prêter au jeu mais finalement... Je viens de lire un article passionnant de @CaddeReputation sur la problématique  du raccourci dans le traitement de l'information auquel j'ai répondu. Je me suis dit qu'il pourrait êre intéressant de prolonger le débat sur cette question et, plus généralement, sur la question du traitement de l'information sur le web en général, une sorte de retour sur « tout ce que j'ai vu » sur le web depuis les début de CWM. Cette question, à mon avis, devrait intéresser tout le monde, pas uniquement pour les stratégie de communication web mais également à propos de la véracité de l'information rencontrée.




Un premier constat basique mais essentiel


L'information est partout ! Comme tout le monde le sait, l'information de base est la même pour tous, c'est l'interprétation qui change. Elle est réelle ou fictionnelle. Lorsque Yahoo dit « C. Bruni a joué un rôle décisif dans leur libération », on veut bien le croire sur parole, ce n'est pas pour autant qu'on accorde de l'importance à cette information. D'ici quelques mois, elle se sera confondu avec d'autres information dans le cerveau humain.

Mais, pour ceux qui veulent aller plus loin et cliquer sur l'article, va naître plusieurs questions :
  • Quel rôle ?
  • Qu'a-t-il de décisif ?
  • Qu'est ce qu'elle vient faire là-dedans ? (euh non, ça c'est ce que je me suis posé comme question quand j'ai vu l'info !)

Le présupposé théorique (« l'idée sous-jacente », le « préjugé » au sens primaire) est donc : C. Bruni a fait quelque chose qui a eut pour conséquence la libération des otages. L'implication de C. Bruni est donc directe, selon ce titre. @CaddeReputation analyse ensuite comment cette information est finalement fausse ou plutôt, a été déformée. Et très bien, avec toute la retenue que le traitement de l'information demande.

(Je vous entend déjà : « M. Mourotte, sympas vos articles d'habitude mais là... Ne vous inquiètez pas, je vais respecter ma ligne éditoriale (lien vers le post) !)

Respecter l'information

Depuis que je passe la plupart de mon temps sur le web, je me rends compte du flux considérable d'information qui transite sur le web ainsi que du nombre d'informations, fausses, non vérifiées, canulars, ou bonnes d'ailleurs ! C'est assez impressionnant. Le cerveau humain a beau être une machine géniale, certaines informations rentrent et ressortent aussitôt... On ne peut pas tout mémoriser. La qualité de l'information en pâtit donc nécessairement. Pour autant, est-ce une raison pour l'appauvrir et la négliger encore plus ? En aucun cas ! L'information, le fait de base, l'acte réel et concret peut difficilement être raccourci, réduit, écrasé mais ne peut être déformé, abimé, effacé.

(M. Mourotte, vous continuez ! Bla, bla...)

Une stratégie de communication comme filtre modérateur

La visibilité de l'information (parce que finalement, le nerf de la guerre pour un webcommuniquant comme moi, c'est çà !) sera donc essentielle pour extirper la substantifique moëlle dont vous avez besoin. Une information n'est utilisable et efficace que si elle est visible et lisible ! Vous voyez où je veux en venir ?

La communication est finalement, selon ce point de vue, que l'ensemble des moyens de diffusion d'une information. Il est certain que les sirènes du buzz et du trafic et certains peuvent être attirés par elles  mais déformer une information se révèlera toujours négatif. Par exemple, si je me mets à vanter les mérites du texte caché pour référencer un site web, plus personne ne viendra me lire parce que l'information que je diffuse est potentiellement douteuse et ça, ça ne pardonne pas ! En revanche, si je ne divulgue que des informations vérifiées, qui tendent au conscensus, pertinentes...  le trafic se créera de lui-même. Les groupes d'information connaissent bien cette problématique Attention à toujours vérifier vos sources !

Dans le cas d'une campagne de visibilité pour une site web ou n'importe quelle activité web, on se posera la question de la pertinence et de la validité de l'information diffusée. Un communiqué de presse ? Pourquoi pas... Un article sur un blog ? Autre solution... Le tout n'est pas vraiment le type d'outil utilisé (attention, je ne dis pas que ce n'est pas important, bien au contraire !) mais plutôt l'information elle-même. Le chargé de communication web (lien vers le post), chargé de communication, webmarketeur feront attention à cette information si précieuse et vous conseillerons sur la manière de la traiter au mieux. Pour autant, ils ne sont pas garant de son intégrité, vous êtes le directeur de la publication et vous en êtes donc responsables.

Du traitement de l'information à votre e-reputation


Parce qu'au final, divulguer une information erronée ou susceptible de l'être peut se révéler une grave erreur et avoir des conséquences importantes sur votre e-réputation. Je ne suis pas journaliste ni directeur d'une publication mais il me semble important de se poser ce genre de question. Choisir un mot-clé ne correspondant pas exactement à ce que vous vendez peut se révéler néfaste pour votre boutique. « Celui-ci ne cherche que le trafic, la présence à outrance... » Comme d'habtude, tout cela est une question de degré...

Et vous, votre avis sur le traitement à appliquer à l'information ?

(désolé de la longueur de ce billet, je me suis un peu perdu !)
Bonne journée !
Repost 0
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 08:31

Bonjour à tous !

 

68_ligne_editoriale.jpg

Premier billet de 2010 !!! Alors pour les bonnes résolutions : eh bien... Du conseil, du conseil et encore du conseil ! J'espère que vous appréciez et que vous apprécierez encore plus...

Beaucoup de billets prévus et à prévoir cette année. Mais n'hésitez pas à m'aider pour trouver des sujets ! Même s'ils ne manquent pas, il se peut que certains vous intéressent plus que d'autres... Aujourd'hui, avant d'attaquer les séries dont j'ai parlé fin 2009 (Facebook, Viadeo et Twitter ou les étapes de la communication web), je vous propose un billet sur ce qu'est à mon sens une « ligne éditoriale » et comment utiliser avantageusement ce concept venu de l'édition pour votre communication web.


Voilà maintenant longtemps que j'évoque le nom de « ligne éditoriale ». Je ne suis pas un spécialiste de la presse, je ne peux donc pas me substituer à un professionnel de l'édition. Pour autant, j'aime à penser qu'emprunter quelques éléments à d'autres est toujours un plus ; lorsqu'il est bien fait, le croisement des disciplines et des activités est forcément avantageux...

Lorsque vous gérez un support éditorial, que vous publiez régulièrement du contenu, vous pouvez vous poser la question : « J'ai un blog ! Mais qu'est ce que je vais y mettre ? ». La ligne éditoriale est « un ensemble de règles que l'on s'impose pour rester dans le droit chemin ».
Elle vous permet de  :
  • Définir le contenu de votre blog (si on parle d'un blog)
  • Définir à qui vous vous adressez et de quelle manière
  • Définir les limites des interventions extérieures (commentaires, billets invités...)
  • Définir le ton vous allez employer
  • Définir si vous pouvez insérer n'importe quel support multimédia
  • Définir à quoi ressemblera votre blog
  • ...
Bref... Une ligne éditoriale définit donc le cadre de votre intervention sur le web, dans le cas d'un blog. Pour un blog d'entreprise, on se demandera également :

  • Le blog est-il une interface publicitaire pour promouvoir mes produits ?
  • S'agit-il d'une support conversationnel rentrant dans la stratégie globale ?
  • Vais-je accepter des billets sponsorisés ?
  • ...
Les questions seront donc plus d'ordre marketing et communication d'entreprise.  C'est un élément de votre communication particulièrement utile car elle vous permettra de suivre un « programme » précis visant à répondre aux objectifs que vous vous êtes fixés sans déroger à la règle.

Prenons un exemple simple. CWM Consulting est une « agence » de communication qui possède un blog (donc blog d'entreprise) : http://cwm-consulting.over-blog.com. Sur ce même blog, le sujet est exclusivement le référencement et la communication web. Les billets sont tous exclusifs et doivent permettre à chacun de mes lecteurs d'en retirer quelque chose (si je relis un article en me disant « personne ne va rien comprendre », il va directement à la corbeille...). Les éléments en gras sont des éléments de ma ligne éditoriale. Bien d'autres éléments la composent (longueur, image, type de rédaction...). Je puise mes sujets dans la veille que j'opère tous les jours et dans les travaux que je réalise pour mes clients.

Concrètement, il peut (ou non) s'agir d'un document papier ou électronique répondant à quelques une des questions suivantes :
  • Quels sont les lecteurs que je recherche (cible) ?
  • Comment les atteindre ?
  • Quels sujets vais-je aborder ? Et de quelle façon ?
  • Quels sont les objectifs (commerciaux ou non) du blog ?
  • Comment envisager une modération des commentaires conforme à mes objectifs ?
  • ...
Ces questions vous permettront d'élaborer une ligne éditoriale propre et surtout répondant simplement à vos souhaits. Il se rapprochent assez clairement des « questions essentielles sur votre site web » que je donnais il y a quelques semaines. C'est, somme toute, assez logique. Une ligne éditoriale exprime directement les objectifs de rédaction en fonction des objectifs globaux du support ; il est donc logique que le lien soit très fort...

Vous pouvez également retrouver sur le sujet : http://www.presse-citron.net/ligne-editoriale-blog-dentreprise

Et pour vous, c'est quoi, une ligne éditoriale ?

Bonne journée !

Repost 0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 14:26

Bonjour à tous !

communiqué de presse

 

Depuis le temps que je passe sur les réseaux, les sites comme codeur.com ou le web en général, je vois souvent parler de « communiqués de presse ». Loin d'être un spécialiste, je voudrais en préciser l'intérêt. N'hésitez pas à me corriger ou à donner votre avis !

 

Les communiqués de presse font aujourd'hui partie des stratégies web 2.0. Pourquoi ? Tout simplement, il s'agit d'un travail de rédaction web qui, lorsqu'il sera diffusé, pourra être lu et rediffusé par un certain nombre d'internautes ou de jounalistes. Un sorte de publicité gratuite à fort potentiel...

 

Vous savez, les tracts publicitaires qu'on envoie par avion pour « arroser » le plus de monde possible. Eh bien, la diffusion d'un communiqué de presse suit le même principe. Un sorte de feuille volante lancée sur le web... On espère que les plateformes sur lesquelles on les lance les positionneront du mieux possible sur les moteurs de recherche.

Dans un billet que je croyais plus récent (le temps passe vite...), je donne quelques conseils pour leur optimisation technique.

 

Mais contrairement aux billets d'un blog, il y a, sur les plateformes de diffusion de communiqués de presse, un modérateur (enfin quelqu'un qui joue ce rôle). Donc, vous ne pouvez poster de communiqués trop souvent. Sur les sites de diffusion d'articles en ligne, les communiqués ne sont pas adaptés. Un communiqué reste et doit rester, selon moi, une « arme » marketing à utiliser avec précaution et parcimonie (sinon elle n'a plus d'effet). Elle doit faire partie d'une stratégie de communication et marketing et doit être vue comme complémentaire à l'utilisation de blog ou réseaux...

 

Je milite donc pour une utilisation modérére des communiqués, vous l'aurez compris ! Non seulement parce que c'est un peu comme les énergies fossiles, trop d'utilisation tue l'utilisation, mais aussi parce qu'une utilisation exagérée n'apportera rien à un plan de communication, à l'inverse d'une utilisation réfléchie et maîtrisée (euh... ça ressemble à une pub de voiture, ça...). ! Les journalistes vont me remercier...

 

Donc, les communiqués de presse ne doivent pas devenir la nouvelle marotte des méthodes de marketing. Il y a en ce moment de plus en plus de sites qui proposent la diffusion gratuite d'articles divers, marketing, référencement... Si l'on évite tout ceux dont la ligne éditoriale ne permet pas de refuser certains articles, ils offrent de nombreuses et nouvelles possibilités. Attention au dupplicate content tout de même !

 

(D'ailleurs, il est intéressant de remarquer la modification sémantique du terme « communiqué de presse », qui acquiert un sens de plus en plus générique et qui en vient à désigner en discours « tout texte publicitaire »)

 

Les communiqués de presse peuvent vous apporter une visibilité supplémentaire sur des supports à vocation « journalistique », ce qui est intéressant par principe. Mais le plus intéressant, de mon point de vue, c'est l'impact sur l'image. Les supports journalistiques ont cette réputation « propre », « libertaire » et « de qualité ». Et il est bon de prendre un peu de cette image en travaillant avec la presse et en l'affichant officiellement.

 

N'hésitez pas à vous entourer des conseils de professionnels pour la réalisation et la diffusion de vos communiqués de presse. Vous éviterez les erreurs de communication et les pertes de temps...

 

Bonne journée !

 

Repost 0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 07:24

Bonjour à tous !

 

Tout au long des messages de ce blog, nous avons vu que le communiqué de presse était un des outils utilisés par les communicants pour diffuser de l'information. Contrairement aux autres outils, le communiqué de presse sera diffusé sur des supports indépendants du site web promu. Le blog est géré par le webmaster du site donc "on" a la main dessus alors que le communiqué est non seulement diffusé sur des supports externes mais il est fait pour créer des contacts indirects.

 

Il est à destination des journalistes (sur le web sauf si vous êtes tellement connu que vous intéressez beaucoup de monde) et peut éventuellement être repris par eux dans leur "feuille de chou". Dans un deuxième temps, il est posé sur des plateformes bien référencées et avec une bonne popularité donc peut-être visible par n'importe quel internaute.

Le communiqué de presse est prioritairement fait pour diffuser une information précise (ouverture d'un showroom, vente de telle marque, changement de publicité ou d'image..).Il n'agit pas d'une news parfois faible en "qualité informative" et destinée à tenir l'attention des internautes et à les fidéliser mais plutôt d'une information riche pouvant avoir un impact sur la communauté du web et de la presse toutes entières.

 

Les objectifs de la diffusion d'un communiqué de presse sont les suivants :

  • Diffusion d'une information
  • Faire connaître la société diffusant le communiqué
  • Faire connaître un aspect en particulier de la société diffusant le communiqué
  • Créer du contact de professionnels
  • Créer du contact des clients potentiels
  • Créer des backlinks (si le communiqué est posé sur les plateformes web)

 

L'écriture d'un communiqué de presse, puisqu'il est destiné à des journalistes experts en rédaction, ne peut pas être élaborée comme une news classique dans un blog mais doit suivre un "protocole" strict.

 

Premièrement, votre titre doit être explicite, concis et clair. N'oubliez pas que beaucoup de personnes consultent uniquement les titres des communiqués et non leurs contenus. Deuxièmement, vous devez rédiger un chapeau introductif, sorte de résumé attractif, clair et complet de votre communiqué. Il ne sera lu que si le titre plait. Celui-ci doit donc correspondre absolument au titre pour ne pas donner au lecteur l'impression qu'il a été leurré mais il ne doit pas donner toutes les informations pour qu'il lui reste quelque chose à découvrir. Enfin si le titre ainsi que le chapeau sont intéressants, le lecteur ira alors plus loin dans la lecture du communiqué.

 

Votre communiqué ne doit pas être trop long. De 6 à 8 paragraphes de 5 ou 6 lignes chacun devraient suffire. Mais la quantité de texte n'est pas l'essentiel ; la qualité de l'information, des enchaînements ou de l'écriture sont primordiales…

 

Le travail d'écriture d'un communiqué doit impérativement être fait par un professionnel. Nombre de communiqués ne sont même pas lus ou seulement diffusés s'ils ne sont pas correctement rédigés. 

 

N'hésitez donc pas à faire appel à eux !

 

Bonne journée !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher