12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 20:32

Bonjour à tous !

 

 

Aujourd'hui, je ne donne pas de conseils (en fin pas trop :-) mais à partir d'une petite analyse, je me pose une question publiquement ;-) Vous aurez compris, il s'agit d'une question rhétorique (le titre) qui vise à nous faire échanger.

 

 

Eh oui, je fais appel non seulement aux points de vue des référenceurs, innombrables sur ce blog (!) et à leur sagacité. Plus largement, toute personne « webisante » peut-être intéressé par ce débat ! (Oui, on va parler également de toutes ces offres de référencement pas chères et qui vous promettent la lune !).

 

Une tradition bien ancrée


Dans beaucoup d'offres commerciales, vous retrouvez une inscription dans x annuaires et lorsqu'on parle de net-linking et de backlinks, les annuaires sont une des solutions envisageables. Mais cette solution est-elle une solution pertinente et qualitativement comparable à d'autres solution de net-linking ?

 

La réponse est bien évidemment : non ! (Attention, je n'engage que mon point de vue bien sûr !)


Un apport faible

 

Mais, on ne peut en aucun cas dire que les annuaires web sont inutiles (pour le référencement), ça je ne le crois pas et ne suis pas prêt de le croire. Lorsque vous inscrivez votre site, vous obtenez un lien vers votre site, éventuellement contre un lien retour ou non. 1 lien est 1 lien ! Pour ce qui des visites, elles sont quand même très faibles mais également non négligeables, prises dans l'ensemble des visites venant des annuaires.

 

Alors pourquoi non ? Eh bien, je pense qu'on peut être d'accord sur le fait que le web et la politique de Google vont de plus en plus vers la qualité des liens. De fait, les liens des annuaires ne sont pas de très bonne qualité pour la plupart.

 

Voilà pourquoi :

  • Ils sont dans des pages pleines de liens qui disséminent le Page Rank
  • Ils sont perdus dans les sites
  • Les titres et descriptions sont tous les mêmes (voir le dernier article de WRI sur la question du contenu dupliqué)
  • Google aime de fait de moins en moins les annuaires


Comment bien les utiliser ?

 

Mais je parle ici des annuaires de moindre qualité. Certains font du bon travail et affiche un niveau qualitatif intéressant. Dmoz est évidemment le principal des annuaires. Grâce à son interaction collaborative et la grande difficulté d'obtenir un lien, il devient un « challenge SEO » ! D'autres comme WRI, Yagoort ou Kob-one (liste non exhaustive bien sûr !) valent le coup d'oeil ! Ceux-ci sont associés à une popularité et une qualité du contenu préférable à mon avis à d'autres. Et puis, il suffit de regarder si les sites présents sur ces sites sortent bien... !

 

Les annuaires peuvent être particulièrement utiles si vous suivez quelques conseils :

 

  • N'hésitez pas à voir si l'annuaire est couramment utilisé et jouit d'une bonne popularité et visibilité
  • Essayez le les choisir les plus thématiques ou locaux possibles, proches de votre contenu
  • Rédiger un titre pertinent et différent pour chacun des annuaires
  • La description doit être la plus varié et efficace possibles
  • N'hésitez pas à ajouter une image de votre site ou votre logo


Alors pourquoi en parle-t-on tant ?

 

Les annuaires web sont une source facile d'acquisition de backlinks (pour la plupart). Si vous avez un outil se soumission automatique ou semi-automatique, vous lancez la requête et le tour est joué ! Peu d'entre eux demandent des liens retour obligatoires. Cela vous demande peu de temps.

 

Beaucoup d'entreprises proposent du référencement sur plusieurs centaines ou milliers d'annuaires. Seulement, le nombre ne fait rien par rapport à la qualité d'un lien. Un lien sur WRI vaut peut-être 100 ou 200 liens de petits annuaires.

 

Alors oui, les annuaires sont utiles mais dans une stratégie de net-linking globale qui propose également des liens venant d'autres sites de contenu, de blogs, de portails, d'articles de qualité... La variété est indispensable en référencement !

 

Bonne journée !

Repost 0
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 06:35

Bonjour à tous !

 

Net-linkink, référencement et notoriété

Pour développer les positionnements de son site, il existe deux méthodes : le référencement naturel et le net-linking. Le référencement naturel concerne le site lui-même (on-page) alors que le net-linking s'occupe des « relations avec l'extérieur » ! Les deux sont complémentaires et doivent être envisagés ensemble.

 

 

Depuis mon article du 24/06, il a coulé de l'eau sous les ponts, je me suis dit qu'il serait bon de faire un point sur ce sujet en insistant sur la question du trust-rank.

 

 

 

Le net-linking englobe toutes les méthodes qui visent à créer du lien vers un site web :

  • Inscription dans les annuaires
  • Echanges de liens
  • Pose de liens dans les commentaires de blogs ou de forum
  • Partenariats avec d'autres sites pour des articles avec liens dedans


L'objectif est d'améliorer le nombre et la qualité des backlinks (liens faits vers votre site) de votre site. Ces backlinks sont précieux pour le « calcul » de la popularité de votre site. Google, comme les autres moteurs de recherche, part du principe du « vote » des sites entre eux. Un lien est un vote. Plus votre site a de liens, plus il est populaire. Mais l'égalité n'existe pas sur le web. Certains sites (notamment ceux qui ont un bon trust-rank) ont un vote plus influent que d'autres. Qualité et quantité sont donc essentiels.


Ces « techniques » permettent également de développer l'image du site en question notamment lorsque vous rédigez des articles et que vous les diffusez. Même pour un échange de lien, le futur partenaire visite le site et, donc, en apprend un peu plus sur vous.

 

La communication web et le référencement (celui qui vise à développer les positionnements d'un site) sont donc intrinsèquement liés. L'un aide l'autre et inversement. Par exemple, si vous développez vos réseaux et votre image sur la blogosphère, vous aurez de plus en plus de liens qui se feront « tout seul » vers votre site.

 

Le travail de « net-linker » est un boulot techniquement simple mais demande l'élaboration d'une stratégie de partenariats importante. De plus, comme vous devez échanger verbalement avec d'autres webmasters, cela prend du temps et cela met forcément en avant votre relationnel, les « négociations » peuvent être rudes !

 

Par exemple, en termes de stratégie, un client me demandait l'autre jour de lui fournir un devis pour une prestation de net-linking de qualité. Par « qualité », celui-ci entendait un certain nombre de critères à respecter tels que site d'un Page Rank supérieur ou égal à celui du site, bon trust-rank, site en français...

 

Eh oui, comme je le disais plus haut, le nombre de backlinks est important mais la qualité l'est tout autant, si ce n'est supérieure. Il s'agira de chercher à faire un bon lien (anchor text, attribut title, position du lien dans du texte pertinent...) sur un bon site.

 

Mais comment définir ce qu'est un bon site ? Un seul critère ne suffit pas pour définir un site comme « bon », c'est pourquoi il fait croiser les critères et les sources.

  • Est-ce qu'il a un bon Page Rank ?
  • Est-ce qu'il a un bon Alexa Rank ?
  • Est-ce qu'il a lui même de nombreux backlinks et de qualité ?
  • Les pages semblent-elles bien rédigé ?
  • On en parle en bien, de ce site ?

 

Ces quelques éléments vous donneront déjà une bonne idée. Tout cela converge vers une notion essentielle quand on parle de qualité : le Trust Rank. Notoirement, le TR a été lancé par Google pour définir un indice de qualité des sites et combattre le spam. Basiquement, l'algorithme sépare les pages de spam des autres. Mais son intérêt n'est pas l'utilisation qu'en fait (ou non) Google mais ce qu'il signifie. Un site à bon TR (on ne peux le connaître mais juste l'imaginer) est un site de bonne qualité, un bon contenu pertinent, bien construit et à bons liens (un site xénophobe aura par exemple un très mauvais TR).

 

Le principe d'évaluer le TR des sites depuis lesquels on acquiert des liens est très important car le TR de Google donne une « note » aux sites et donc aux liens vers ou depuis ces sites et par conséquent à votre site.

 

Qualité, qualité, qualité !

 

Bonne journée !

Repost 0
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 07:45

Bonjour à tous !

Les échanges de liens, nous l'avons vu dans l'article précédent, sont un moyen simple et gratuit de gagner de la popularité. S'ils revêtent une importante moindre par rapport à des liens unilatéraux en terme de référencement, ils ne sont pas à négliger. Mais quels échanges de liens faire ? Avec qui, comment ? Quel nombre ? Je vais essayer de vous donner quelques pistes qui permettront de préciser un peu la démarche.

Théoriquement, le nombre d'échanges de liens est assez large. Pour autant, les échanges de liens prennent beaucoup de temps (chercher, négocier et poser). Alors passer beaucoup de temps à ça est-il rentable ? Non évidemment, il est beaucoup plus pertinent de jouer sur la qualité que sur la quantité.

Définissons d'abord un échange de lien : je fais un lien vers un site qui me renvoie la pareille. Google (parce qu'il faut bien l'avouer, ya que lui qui nous intéresse !) attribue ses "bons points" à ceux qui ont beaucoup de backlinks. Beaucoup ou de qualité ?

Aujourd'hui, la réponse est définitivement la qualité ! Mais qu'est ce que la qualité quand on parle d'échange de liens ?

Tout d'abord, les recherches doivent être axées sur des sites eux-mêmes de qualité. Non seulement ces sites doivent proposer du contenu bien rédigé et intéressant mais la popularité, les backlinks ou encore le Page Rank doivent avoir de bons résultats (le site http://www.linkvendor.com/ réunit un bon nombre d'outils SEO très pratiques). Il faudra également privilégier la proximité thématique (obtenir un lien du site de votre concurrent direct est le meilleur échange de lien imaginable mais aussi le plus compliqué à obtenir !). Pour éviter l'anarchie des demandes, on se base habituellement sur la règle suivante : on ne fait des échanges de liens qu'avec des sites aux résultats proches. Par exemple, deux sites à Page Rank équivalent…

Ensuite, les négociations pour l'échange de liens doivent être égalitaires et faire profiter les deux parties : si vous posez le vôtre sur la page d'accueil où le Page Rank est plus élevé, l'autre site doit faire de même sinon l'échange de lien profitera plus à l'un qu'à l'autre. La "gratuité" de ce genre d'outil est à ce prix.

Enfin, la pose du code doit être bien faite. Il est conseillé de remplir les attributs "title" (aucun intérêt pour le référencement pour agréable lors de la navigation) et surtout l'attribut "alt". L'anchor text (mots sur lesquels porte le lien) doit être pertinent. De même, les liens en javascript, flash ou autre (s'ils sont a priori aujourd'hui le seul moyen de supplanter feu le "nofollow") sont à éviter car difficilement lisibles par le grand Inquisiteur.

Un bon lien de qualité, même s'il s'agit d'un échange, est toujours un bon atout pour le référencement de votre site. N'hésitez pas à vous entourez des conseils d'un spécialiste de la stratégie de référencement !

Bonne journée !

Repost 0
24 juin 2009 3 24 /06 /juin /2009 09:09

Bonjour à tous !

Le référencement naturel, comme on l'a vu, est une première étape du référencement d'un site web. Il concerne les caractéristiques on-page du site, c'est à dire sur le site lui-même (optimisation du code, texte…).

Une deuxième partie primordiale du référencement d'un site web est le net-linking (ou netlinking). Cette étape se fait off-page, hors du site. Il s'agit de développer les relations entre le site est tous les autres. On va relier le site au reste du web (d'où le terme de "net-linking"). C'est l'acception la plus générale du net-linking.

Un certain nombre d'outils seront utilisés pour cela mais plus globalement, cela concerne toute politique de création de liens vers le site : échanges de liens, annuaires, création de liens dans du contenu (linkbaiting), réseautage, blogs… Bref, tout ce qui va créer du lien…

Une acception relativement répandue et beaucoup plus restreinte est la suivante : le net-linking se résume à des échanges de liens : vous proposez de créer un lien de votre site vers un autre et l'autre site fait de même.

Un bon net-linking permet donc de relier le site aux autres. Cet effet-là est primordial : le caractère hypertextuel du web est en effet fondateur. Un site qui n'aurait pas de lien vers d'autres serait par principe "mis aux bans" du web. D'ailleurs, les moteurs de recherche alimentent leurs bases de données en "sautant" d'un site à l'autre et le "fameux" Page Rank de Google a, entre autres, comme critère le nombre de liens entrant et sortants du site.

Mais un bon net-linking, qu'on le prenne dans un sens ou dans l'autre, nécessite un travail de qualité. Les échanges de liens doivent être bien fait (un futur post essaiera d'expliquer ce qu'est un bon échange de lien) ; Les annuaires doivent être thématiquement proches… Un lien de qualité est un lien dans une page bien référencée, dans du contenu texte… Un bon lien doit créer du trafic mais du trafic ciblé et bien représentatif de la cible du site.

L'univers du net-linking est un univers particulièrement vaste (même si on se limite à de l'échange de lien) dans lequel il n'est pas facile de se retrouver. C'est pourquoi l'aide de professionnels est indispensable pour des liens de qualité, correspondant aux dernières évolutions technologiques et de l'actualité…

Bonne journée !

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher