16 avril 2010 5 16 /04 /avril /2010 06:50

Bonjour !

Je vous propose aujourd’hui, pour la fin de cette semaine, un billet invité passionnant. Comment référencer à l’international ? Pour ceux qui se demandent comment développer les ventes de son site à l’étranger et, donc, y être visible…

Je laisse donc la « parole » à Adina Barvinschi (pour cette fois !)… (j’ai coupé les commentaires de ce billet, n’hésitez pas à la contacter par son site pour plus d’informations…)

 

 

98 Beatus map

 

Qu’elles soient dirigées depuis le grenier d’un pavillon de province où depuis un bureau des tours de La Défense, le marketing en ligne est devenu ces dernières années un outil indispensable aux entreprises. Le web leur permet en effet d'entrer en contact avec des clients du monde entier, et cela à des coûts très convenables par rapport à une insertion non-virtuelle dans des marchés très divers. C’est pourquoi les plus grandes enseignes (de Pepsi à Hermès et de American Apparel à Promod) ont accru de manière significative leur présence sur le web, en réponse à l'augmentation constante du nombre d'internautes (plus de 11% par an) de plus en plus familiers avec les achats en ligne. 


Déceler le comportement des consommateurs


Les techniques de SEO (optimisation de pages web pour les moteurs de recherche) permettent de profiter du trafic organique des moteurs de recherche locaux pour être situé en bonne position dans les pages de résultats de Google, ce qui se traduira par une fréquentation largement accrue de votre site. Les statistiques les plus récentes montrent que 95% des recherches sur Google et quelques autres moteurs se concrétisent par une visite des sites web qui se trouvent sur la première page des résultats de recherche (SERP). Plus précisément, environ 57% des recherches se concrétisent par une visite sur le premier site listé, 13% sur le deuxième, 9 % sur le troisième et seulement 4% sur le quatrième. Les visiteurs passent environ 160 secondes à lire la courte présentation offerte par Google pour le premier résultat de recherche, 130 pour le deuxième site, 80 pour le troisième et seulement 40 pour le quatrième. 

Tous ces chiffres démontrent l'importance de la SEO, car ces techniques sont les seules qui puissent porter un site à la première position si enviée sur Google. Les entreprises qui essayent de conquérir un public international peuvent aisément utiliser ces techniques et localiser le contenu de leur site web et ainsi s'adresser à tous les citoyens du monde. Individuellement, les internautes font tous partie de communautés différentes, avec des préférences, des habitudes et des coutumes différentes. Cela influence toujours les façons dont ils  prennent leurs décisions, perçoivent un produit et surfent sur le net. Les femmes américaines, par exemple, préfèrent les sites qui leur offrent des téléchargements, tandis que la majorité des hommes ignorent ce type de contenu. 


Localiser le contenu et le design


Les personnes qui visitent un site d'e-commerce peuvent acheter quelque chose ou pas. Or, la langue du site est un facteur important de la décision d’achat. La plupart des internautes préfèrent les sites écrits dans leur propre langue et effectuer leurs achats sur ces sites (plus de 50% d'entre eux ne font d’ailleurs leurs achats que sur ce type de site). Cela implique qu’un soin particulier doit être apporté au contenu d'un site web : la traduction de tout site doit tenir compte des différences entre la langue apprise à l'école et celle pratiquée quotidiennement dans un pays donné, c’est pourquoi le choix des mots-clés ne peut jamais être confié aux outils automatiques tels que le Keyword Tool de Google. Un linguiste professionnel pourra vous dire la différence entre « assurance auto » et « assurance voiture » par exemple, et il pourra trouver les termes spécifiques à votre niche qui sont les plus recherchés sur le web.

Le design d'un site web doit tenir compte des sensibilités locales : ainsi le choix des couleurs, par exemple, est très important. Les internautes occidentaux associent le noir au deuil, mais pour les asiatiques le blanc ou même le jaune ont cette signification, le rose est très impopulaire dans la plupart de cultures, mais certaines niches ne jurent que par lui et ainsi de suite. 


Localiser ses techniques SEO


Vous avez donc écrit une copie parfaite (contenu d'un site web) et vous l'avez mise en page ; l’étape suivante sera de l'héberger sur un serveur local, car les moteurs de recherche régionaux favorisent les sites régionaux (leur algorithme évalue les adresses IP de chaque site et donne une note favorable a ceux du même domaine qu'eux). De même, l'adresse (URL) de votre site doit être locale et spécifique (www.mon-service.fr par exemple). L'optimisation du texte et des titres de page, des mots-clés, des descriptions etc. est primordiale, car les moteurs de recherche lisent ces données et les affichent dans leur listes de résultats. Tous ces mots et descriptions doivent être spécifiques à votre niche et à votre entreprise et offrir aux visiteurs et aux moteurs de recherche les moyens de vous inscrire dans certaines catégories (être clairs, en bref). 


Prenez soin de choisir pour concentrer vos efforts, les moteurs de recherche les plus populaires de chaque pays. Yahoo par exemple, a perdu de sa pertinence dans beaucoup de pays. La localisation de ces stratégies de SEO vous permettra de toucher votre public : beaucoup d'entreprises utilisent les offres de type Paiement-Par-Clic, mais dans certains pays (dont l'Europe centrale) ces publicités sont très rarement lues. Les campagnes de link-building, le placement d'articles ou l'affiliation doivent toujours se concentrer sur les meilleurs sites de votre domaine.


Coûts et bénéfices


Les techniques SEO les plus basiques peuvent assurer une présence durable sur les pages de résultats des moteurs de recherche les plus populaires. Les chiffres suivants illustrent le progrès du site francophone de l'entreprise de traduction Lingo24 (les chiffres indiquent la position du site sur www.google.fr) : 

 

98_graph.jpg

 

Cette croissance est due à l'adoption d'une stratégie de link-building basée sur le contenu et sur l'autorité (Page Rank, Alexa, position dans les SERP, activité) du site et de la page qui abrite le lien. L'entreprise a pratiqué dans le passé l'activité sur les médias sociaux (Digg, StumbleUpon et ainsi de suite), mais a constaté que ce genre de pratique mène à une croissance faible et temporaire des positions dans les SERP. Le link-building simple (échange de liens avec des sites de sa niche, par exemple) obtient de bons résultats lors du lancement d'un site régional, mais ses résultats sont inférieurs – en termes de croissance des positions, de stabilité de ces positions et d'efforts investis. Le recours au Paiement-Par-Clic (référencement payant type AdWords) est facultatif si les positions dans les SERP sont très bonnes, car le trafic organique est nettement supérieur en termes de volume et de nombre de conversions réalisées à celui apporté par les publicités. En plus, il est pratiquement gratuit. 


Les coûts d'une forte présence en ligne sont bien sûr très inférieurs à ceux du fonctionnement de bureaux internationaux. La création (avec une éventuelle traduction) d'un site web et son hébergement coûtent moins de 1000 euros. Le référencement, par contre, est le plus souvent une activité permanente. Employer un ou plusieurs spécialistes de SEO bi- ou multilingues est la meilleure option pour les entreprises internationales qui privilégient le marketing en ligne : ils offrent stabilité, une bonne connaissance de l'entreprise et fidélité.  


Conclusion 


En utilisant ces stratégies, une entreprise peut créer et localiser aisément des sites web régionaux qui vendent partout dans le monde. Le référencement de ces sites les rendra visibles à quelques sept millions de personnes, donc à quelques sept millions de clients potentiels. Qui dit mieux ? 


L’auteur : Adina Barvinschi est chargée des stratégies de SEO pour les sites français et néerlandais de l’agence de traduction Lingo24. Fondée au Royaume Uni, cette entreprise a réussi à se lancer sur le marché international en utilisant les outils de marketing en ligne. A présent, elle touche des clients de 60 pays 24 heures sur 24. En France, elle a enregistré une hausse du volume de ses ventes de 70% entre janvier 2008 et septembre 2009. 

 

Merci à Adina et bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Consultant SEO Toulouse 17/04/2014 21:58

Le rôle d'un référenceur est important ! Le référencement est un canal de vente efficace :

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher