1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 20:52

Bonjour ! 

170_king_crown.jpg

 

 

 

 

Aujourd’hui, le blog de CWM déroule le tapis rouge…

 

 

 

 

 

Je vous propose aujourd’hui une interview d’E. Ogez que je suis depuis un petit moment sur les réseaux sociaux et qui me semble avoir un parcours passionnant et très qualitatif ! Vous me direz ce que vous en pensez ! 

 

Question 1 : Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je suis responsable Marketing chez XWiki (une société qui édite des solutions de collaboration open source basées sur le wiki) et consultante en médias sociaux et gestion de l'identité numérique. Je suis également blogueuse sur différents sites (notamment Emilie Ogez News, Doppelganger et Motrech), organisatrice d'événements (par exemple les Yulbiz) et auteure. A ce titre, j'ai participé à plusieurs publications (ebooks et ouvrages collectifs). Vous pouvez me retrouver sur Twitter, Facebook et Viadeo.

 

Question 2 : Cela fait un moment que je vous suis sur Twitter (entre autres) et il est certain que votre avis, sur la blogosphère « communication web » au sens large, est largement suivi et considéré comme fiable, probablement ce qu'on appelle l'autorité… Qu’en pensez-vous ?

Ce n'est pas à moi de dire si oui ou non, je fais autorité. C'est à ceux qui me suivent, me lisent, m'écoutent de se faire leur propre jugement. Ceci dit, j'ai constaté que j'étais considérée comme une personne influente dans la blogosphère. Et je ne peux que m'en réjouir, c'est valorisant. Mais je ne vais pas prendre la grosse tête pour autant. Je vais continuer à faire ce que je fais, de la meilleure façon qui soit et le plus naturellement possible. :) Enfin, faire « autorité » sous-entend pour moi quelques responsabilités ; en effet, dans une certaine mesure, on doit faire un peu plus attention à ses propos et actions sur le Web.

 

Question 3 : Pensez-vous qu’il existe clairement une influence concrète de la blogosphère ? Une sorte de système hiérarchique primitif ?

Je ne crois pas qu'il y ait une influence concrète de la blogosphère. Il y a des blogueurs connus, très suivis... mais cela ne veut pas dire qu'ils peuvent impacter les décisions de leurs lecteurs. Ces derniers, en général, ne consultent pas une seule source d'information. Du moins, j'aime à le croire. Ormis cela, selon moi, chaque blogueur, à son niveau, a de l'influence sur sa communauté de lecteurs. Enfin, encore deux choses : on associe trop souvent influence et nombre de lecteurs, de visites... et ce n'est pas la blogosphère mais le Web en général qui peut faire bouger les choses.

 

Question 4 : Votre expérience des communautés est reconnue… Quelle est votre utilisation du Web ?

J'utilise le mail, comme la majorité des internautes, et aussi les moteurs de recherche, la messagerie instantanée et plusieurs médias sociaux. Pour m'informer, gérer mon réseau (proche et moins proche) trouver, échanger, débattre, discuter, partager, aider et aussi promouvoir et faire de la veille.

 

Question 5 : Quel réseau social utilisez-vous majoritairement, pour vos diverses activités, et pourquoi ?

J'utilise essentiellement Facebook. J'y ai un profil et je gère plusieurs pages Fan (dont la mienne et celle de XWiki). J'utilise mon profil pour diffuser des informations insolites ou amusantes... et échanger avec mon réseau d'amis. Sur ma page Fan, je diffuse les articles de mon blog personnel et je parle plus de mes activités de consultante. Sur la page fan d'XWiki, on retrouve les articles du blog de la société et des informations relatives aux produits, à la marque ainsi que des actualités.

Je trouve qu'il y a plus d'interactivité et de réactivité sur Facebook que sur Linkedin, et encore plus que sur Viadeo. Et ce réseau social me permet de réunir ce qui relève du personnel et ce qui relève du professionnel.

 

Question 6 : Quels conseils prodigueriez-vous à quelqu’un qui se lancerait sur le Web ?

Je lui conseillerai de prendre le temps nécessaire pour découvrir le Web, son fonctionnement, de se familiariser avec ses rituels et ses codes, d'étudier la gamme des outils existants (pour créer un site, le rendre social...), de bien définir ses objectifs, son projet... Pas de précipitation ! Les deux autres points importants : 1) créer un site c'est bien, qu'il ait du trafic c'est encore mieux. Il faut allier contenu pertinent et opérations de communication ciblées ; 2) accorder une place, un rôle aux visiteurs/consommateurs.

 

Merci de votre participation ! 

 

Notre invitée de jour (j’hésite à l’appeler « Emilie » !) pointe un certain nombre de points intéressants, à méditer : 

  • La responsabilité du blogueur influent : si l’on a une certaine influence et autorité, il semble bien (comme des parents face à un enfant) qu’il faille réfléchir avant d’agir car ses actes (verbaux ou gestuels) auront un impact sur les personnes qui vous suivent et qui pourront éventuellement les répercuter…
  • La blogosphère n’est pas un tout mais une simple somme de blogueurs : cela sous-entend un certain nombre de choses (bruit, discordance, répétition…) dont il peut être intéressant de parler…
  • L’utilisation de Facebook pour de la rediffusion d’information ciblée
  • La capacité à segmenter son activité professionnelle et son activité privée sur des réseaux sociaux communs

 

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à donner votre avis et à poser vos questions à Emilie (ca y est, j’y arrive !)

 

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Adrien 12/11/2013 10:55

merci

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher