1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 08:24

Bonjour ! 

181_boussole.jpg

 

 

 

 

Avec ou sans carte, la question se pose pour votre site web !

 

 

 

 

La géolocalisation des requêtes et la longue traine

Soit pour l’agence web Inside Créations, soit pour moi en tant qu’indépendant, je travaille avec des clients qui envisagent beaucoup le référencement ciblé sur quelques requêtes voire une seule…

A moi de leur expliquer, vous me direz et vous aurez raison… Mais ça me fait réfléchir et un billet sur cette question devrait vous intéresser…

 

On le voit, on le sait, on le sens, Google prend de plus en plus l’habitude de favoriser les recherches localisées et précises car, selon lui, elles sont plus proches des (volontés des) internautes. Il semble bien que ce soit d’ailleurs le cas…

 

Le concept de longue traine

Ce concept a été vu 1000 fois sur le web. Je ne vais pas y aller de ma propre définition… Mais pour qu’on soit d’accord sur le reste de mon billet, il faut tout de même dire que la longue traine, ce sont toutes les requêtes qui font 1 ou 2 visites par jour mais qui sont très nombreuses… L’addition de toutes ces visites est plus intéressante que les principales requêtes…

Travailler un grand nombre de requêtes se révèlerait donc particulièrement pertinent… En tant que consultant en référencement, je ne peux qu’approuver cela…

 

Les requêtes localisées : moins de visiteurs mais mieux ciblés

Chercher à se positionner sur des requêtes localisées (hors « Paris » ou « France ») est souvent un choix stratégique. Ces requêtes apportent bien souvent moins de trafic mais un trafic nettement plus spécialisé…

Les internautes peuvent rechercher différents types de choses sur le web : 

  • Soit elles ne peuvent se trouver que sur le web
  • Soit ces recherchent visent un produit localisé

Les 2 possibilités existent bel et bien et, si le premier type a plutôt tendance à progresser, le deuxième existera toujours… 

« Localiser une requête », c’est donc une question d’activité. Si vous avez un service d’« aide à la personne », vous n’allez pas traverser la France pour quelques heures de repassage… La localisation est donc essentielle !

Il est certain que la requête touchera moins de monde et attirera moins de visiteurs. Pour autant, le taux de conversion sera bien meilleur ! 

 

Les avantages de jouer sur ces petites requêtes

  • Meilleure cible
  • Meilleur taux de conversion
  • Discours localisé souvent plus facile à penser et à rédiger
  • Réseau local activé
  • Nettement plus rapide pour se positionner
  • Meilleurs positionnements

 

De manière générale, il est essentiel de penser à ces « petites requêtes ». La quantité de travail travail n’est pas proportionnelle mais il doit être optimisé et géré, plutôt par un professionnel… Il faut être organisé, précis et rigoureux puisque la « zone » de travail est plus étendue ; c’est pourquoi un professionnel qui a l’habitude pourra être efficace. 

Mais la prestation n’est pas forcément plus chère. Par exemple, pour avoir des résultats sur une grosse requête, on va vous demander 500 euros sur 6 mois et le référenceur fera par exemple 10 communiqués ou articles et conclura 10 échanges de liens, croisés ou non.. Pour le même tarif sur 10 requêtes, il rédigera autant d’articles et conclura autant d’échanges mais pas sur les mêmes requêtes…

Il se creusera peut-être un peu plus la tête mais votre investissement ne sera pas fondamentalement différent à moins, évidemment, que vous ne vouliez un référencement sur des « grosses » requêtes ET sur des « petites »…

 

Quelques outils à utiliser pour optimiser ce travail (en vrac car beaucoup d’autres sites ou blog donnent des conseils utiles)

  • Google adresses (et plus largement tous les outils proposés par Google)
  • Communiqué de presse localisé (il est essentiel que le discours du communiqué soit localisé avec des mentions explicites aux localités visées)
  • Annuaires spécialisés et localisés (pourquoi pas quelques-uns mais précisément choisis !)
  • Optimisation de son propre site (title, h1 et texte)
  • Linking interne

 

Bien sûr, pouvoir jouer sur beaucoup de requêtes n’est pas donné à toutes les activités sur le web. Mais on peut toujours doubler ou tripler le nombre de ses requêtes à travailler, non ?

 

Qu’en pensez-vous ? Des informations à ajouter ?

 

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Linesoft 01/12/2010 11:36



Bonjour,


Comme à l'habitude, je suis assez d'accord avec cette explication. Pour ma part je travaille sur 2 ou 3 mots clés généraux et environ 10 autres mots clés secondaires.


Le travail effictivement n'est pas le même et j'adapte en fonction du client, de ses besoins.


Alors oui à la longue traine !



CWM 01/12/2010 12:12



Merci !



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher