2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 10:20

Bonjour ! 


37_ahref.jpg

 

 

 

 

 

Technique ou social ?


 

 

 

 

 

2ème opus de ma réflexion sur les échanges sur le web (après « Echanger sur le web, comment et quoi ? (Part 1) Créer du lien social ». Aujourd’hui, on rentre plus dans le concret et je compte aborder la fameuse question des échanges de liens !

Je parlerais aujourd’hui seulement des échanges de liens et pas des échanges de contenus, qui feront l’objet d’un nouveau billet, le prochain de cette série…

 

Ces échanges de liens sont-ils uniquement faits par et pour les référenceurs, ces geeks plus ou moins cachés ? Oui et non bien sûr !

Oui, dans les faits bien souvent. Ils sont un peu considérés comme un outil spécifique du référenceur. Et, à cause de cela, les référenceurs ou connaisseurs en SEO ont le monopole de cet outil… 

Mais mon avis est plus large. Comme je le disais dans le premier opus de cette série, un échange sur le web est à voir de manière sociale. Le web et l’informatique en général étant un « univers », dans le principe, déshumanisé, l’échange permet de retrouver un semblent d’épanouissement relationnel. Si on regarde les échanges de lien, même les plus « classiques », il est bon de voir les choses de cette manière, non ?

 

Donc un échange de lien, kesako ?

Je les définirai de 3 types : 

  • Echange de liens direct
  • Echange de liens indirect
  • Echange de contenu : on l’a dit on en parlera une prochaine fois…

 

Les échanges de liens directs sont relativement limités dans le sens où :

  • Ils sont des liens bilatéraux, c’est à dire 1 lien sortant « contre » un lien entrant et, à partir du moment où vous « sortez » un lien…
  • Google les détecte clairement : même s’ils ont leur importance, leur impact est limité. 

De fait, ils acquièrent une relative importance d’un point de vue communicatif. Puisque l’importance de cet outil en référencement faiblit, son importance en « communication » (vous aurez compris que j’utilise ce terme dans un sens très large !) grandit ! Ils sont alors la marque d’un « échange de bons procédés ». 

 

Les échanges de liens indirects sont les plus intéressants en matière de référencement mais les plus difficiles à obtenir car il faut, logiquement, l’intervention d’une tierce partie, un 3ème site. Et tout le monde n’a pas 2 sites pour des échanges… Les échanges croisés sont alors souvent l’apanage des agences de référencement ou des webmasters. 

Techniquement, pour ces échanges, un site A fait un lien un site B et, en échange, le site B fait un échange vers le site C. On peut également faire des échanges avec 4 sites : A fait un lien vers B et, en échange, C fait un lien vers D…

Ces échanges sont plus intéressants car les liens simulent des échanges unilatéraux. Le site A cautionne le site B sans retour cette fois et B cautionne C…

L’impact « communicationnel » de ce genre d’échange est, cette fois, relativement faible…

 

Un cas particulier : la page partenaire

Mêmes possibilités : on peut faire des échanges directs comme des échanges croisés avec une page partenaire. 

Pour autant, cette page dans les sites a acquis un statut particulier en référencement. Il y a quelques années, ces pages fleurissaient et dépassaient souvent les 100 liens, limite que conseillait Google… Une page fourre-tout qui perdait petit à petit tout son intérêt…

Petit à petit, ces pages partenaires ont gagné en intérêt, au fur et à mesure que la qualité s’est développée. Plus de texte, d’images ou d’innovation leur ont été associées. 

Aujourd’hui, ces pages de liens gardent une mauvaise réputation. 

D’un point de vue « référencement », l’impact est faible, même s’il existe. Non seulement cette page est rarement bien linkée et, de ce fait, bénéficie de peu de popularité, mais elle reste souvent surchargée en liens…

Cette page acquiert alors une importance d’un point de vue relationnel beaucoup plus fort. Les liens deviennent de véritables échanges et le fait d’avoir pas mal de liens dans cette page « signifie » une « inclusion » importante dans le web. Sans être extrême dans ces propos, un échange de lien en page partenaires ne permettant pas non plus de créer une e-réputation, il est certain qu’un échange de liens direct en page partenaires devrait pouvoir être vu de cette façon. 

 

Après un lien reste un lien…

 

Je m’avance un peu peut-être… Qu’en pensez-vous ?

Et du reste de l’article ? Pratiquez-vous les échanges de liens à des fins « communicatives » ?

 

Bonne journée ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Formation referencement 11/05/2011 12:09



Un très excellent article merci bcp



Blog SEO 03/05/2011 14:13



Je pratique de deux façons : à titre perso je le fais pour que mon blog s'inscrive dans une "communauté" et à titre pro, c'est purement du linkjuice.



Marc - Fotoforom 03/05/2011 13:03



Et pour le domaine en free.fr, erreur de débutant! Impossible de migrer sur un autre nom de domaine propre sans perdre tout mon référencement... je suis piégé!



CWM 03/05/2011 13:24



je comprends ;-)



Marc - Fotoforom 03/05/2011 13:01



En fait, pas trop de problèmes, bon PR et blog de niche, ça joue en ma faveur. Mais je pense qu'on ne peut pas non plus faire des bloglistes trop longue sur la homepage. Quand à une
page partenaire comme tu le soulignes, ça ne sert à rien en général.


C'est une idée une plateforme d'échange. Ca existe déjà, il me semble mais simplement en version A-B-A



CWM 03/05/2011 13:24



Je ne pensais pas à une plateforme mais simplement à une "collection" de sites permettant de publier à partir d'un seul et même endroit par exemple et d'avoir des liens de qualité, car les sites
le seraient eux-mêmes...



Marc - Fotoforom 03/05/2011 12:05



Merci pour cet article intéressant. Vaste sujet que l'échange de lien. C'est sûr que l'idéal serait de faire des échanges A-B-C-A mais c'est pas facile à organiser. Il faut contacter 2 sites qui
ne se connaissent pas et qui sont d'accord de faire ce type d'échange avec soi, en prenant soin de choisir des sites/blogs qu'on juge "de la même importance" que le sien et qui sont dans une
thématique proche. Il faudrait que j'essaie une fois... S'il y a des amateurs, contactez moi ;-)



CWM 03/05/2011 12:11



Ou avoir un réseau de sites pour ces échanges croisés...


Votre site est sur le domaine free.fr. Difficile pour des échanges de liens, non ?



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher