7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 11:25

Bonjour ! 

230_metre.jpg

 

 

 

 

 

Quelle longueur pour ses articles ?

 

 

 

 

 

 

 

Vous le savez, certains sites de communiqués de presse en ligne (articles de référencement), demandent une certaine longueur d’article. Je pense notamment à ReferenSEO qui, pour son site http://www.referenseo.fr/presse/ demande un minimum de 300 mots pour la publication d’un article (entre autres choses). Bien d’autres font cela, c’est sûr…

A première vue, la longueur est une contrainte pour les rédacteurs. 

Mais on se rend compte que sur tous les sites qui demandent une telle longueur ou sur les communiqués d’une longueur approchante sur d’autres sites, la qualité va souvent de pair avec la longueur. Sur le site de communiqué de presse dont je m’occupe (Faistacom), je constate largement ce parallèle. 

Les articles sur lesquels on passe plus de temps sont des articles plus longs, sur lesquels la « langue » est meilleure, avec moins de fautes… etc. 

 

Et le résultat est bien plus efficace que ce que l’on pense ! 

 

Pour le référencement de l’article tout d’abord, il est certain qu’il sera nettement valorisé. Les textes sur lesquels les rédacteurs passent du temps sont plus travaillés et intègrent moins de contenus dupliqués. Soit ils sont entièrement copiés, soit ils ne le sont pas du tout, la plupart du temps. Je parle de généralités bien sûr…

La plateforme sur laquelle il est posté en bénéficiera également. Plus l’article est long, original est bien écrit, plus Google a de quoi se mettre sous la dent et le site aura alors un bon « indice de confiance ». 

Et inversement, le site transfèrera sa popularité vers ses articles (cela reste une image puisque ce sont les pages qui font le site). Ceux-ci n’en seront que plus efficaces en matière de référencement ! Cela fonctionne donc comme un cercle vertueux : le site donne de bons points à l’article qui en fait de même etc…

 

Niveau communication, la longueur mais à travers celle-ci, la qualité, est également un gage de qualité. Une annonce est une annonce et l’internaute fait bien la différence ! Vous me direz, un communiqué de presse n’est pas vraiment fait pour être lu… Pas prioritairement, c’est certain mais pour que Google l’indexe et le positionne correctement, il est essentiel que le texte soit lui-même lisible et l’une des règles de Google est : ce que la moteur voit, l’internaute doit également le voir ! 

Il est va ensuite de la crédibilité de l’entreprise émettrice…

 

De plus, certains sites dont Faistacom, ont inscrit leur flux d’articles à Google Actus. Cela apporte un véritable plus de visibilité : les articles apparaissent alors sur les pages de recherche de Google actualités et parfois dans les pages de recherche « normales ». C’est pourquoi bâcler l’écriture de ces articles se révèle être une erreur… (les critères d’affichage sur Google Actus sont nombreux…)

Le temps que vous y passerez dépendra forcément du type d’article que vous rédigez : un article de fond sur votre blog prendra plus de temps qu’un communiqué de presse pour annoncer votre dernière prestation…

Plus largement, pour tout type d’article, la longueur est souvent un gage de qualité pour un moteur de recherche, pas forcément pour son impact marketing. Un texte concis et clair est souvent bien plus efficace… Mais j’en reparlerai…

 

Et vous, qu’en pensez-vous ? La longueur demandée par un site de publication vous rebute-elle ?

 

Bonne journée ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

SEO conseils 27/11/2013 23:35

Et pourtant... parfois avec une simple vidéo, l'internaute est content. Souvent il faut tartiner, non pour plaire à l'internaute mais simplement pour être bien vu de Google. Google nous oblige à faire des choses contraire aux intérêts des internautes contrairement à ce que Google prétend.

gomgom87 23/02/2012 10:04


bonjour, 


je suis partisant de la rédac de textes entre 350 et 400 mots... qui voudrait un texte de 600 mots, à moins qu´il soit vraiment passionnant... et le souci c´est que des textes comme ça c´est rare
=( perso en utilisant les services d´une plateforme de redac´ web, je régule la longuweur pour avoir des textes concis et directs... plus pratique à gèrer!

Alf 17/06/2011 23:58



Un texte long peut être un indicateur de qualité, mais il ne peut pas être à lui seul l'élément déterminant de la qualité d'un article. Il faut en lui même que le contenu soit intéressant.



CWM 18/06/2011 10:01



Bien sûr ! 



Matias Grenn 11/06/2011 10:40



Ce qui est certain, en tout cas, c'est que les articles courts laissent très souvent sur notre faim. Aujourd'hui, avec un nombre croissant de pages qui n'ont pas plus de dix lignes à proposer,
nous avons besoin de réel contenu, de réelles analyses qui dépassent des titres accrocheurs.



Graphemeride 10/06/2011 09:34



De manière supplémentaire, on pourrait aussi dire qu'un article incluant une ou des images a souvent plus de qualité, car l'inclusion d'image demande du temps (plus qu'un simple copié collé).. et
que la plupart des scripts de content spinning ne font que du texte, et pas d'inclusion d'image... enfin je dis ça sans vraiment savoir, je ne rédige que du texte 'à la main' !



CWM 10/06/2011 10:52



Dans l'idée ou l'inclusion d'image serait un travail supplémentaire important, oui, on pourrait le dire... Mais c'est plus long de rédiger du texte que de mettre une image, non ?



redaction contenu web 10/06/2011 08:51



Je ne suis pas certain qu'il faille faire un lien direct entre longueur d'un article et référencement, même si je reste persuadé que cela a tout de même un impact.
La contextualisation de celui-ci est importante, ainsi que sa mise en page et bon nombre de facteurs.



CWM 10/06/2011 09:06



Bien sûr ! Je ne pensais qu'à un facteur permettant de favoriser la qualité d'un article, pas directement le #SEO...



graphemeride 09/06/2011 18:33



300 à 400 mots, ce n'est pas forcément difficle à écrire selon le sujet...et ce n'est pas non plus obligatoirement répétitf.


En variant le style des infos à faire passer, sa lecture est rendue moins ennuyeuse.



Papy Spinning 08/06/2011 21:45



Salut


Oui, je suis aussi sceptique sur l'équivalence entre longueur et qualité d'un texte. Et notament par les différents niveaux de valeurs attribuées par GG entre le début et la fin par exemple. Très
vite un long texte devient un alibi à BL et s'étiole au fur et à mesure.



Thibault 08/06/2011 09:57



Bonjour,


Je crois qu'il faut bien se garder de mettre en corrélation longueur de l'article et qualité. Il est aisé de produire un long texte de mauvaise facture, comprenant des lourdeurs et redondances.


En revanche, créer un texte selon un nombre de mots ou de signes préalablement défini est un exercice autrement plus délicat qui demande au rédacteur des capacités de synthèse et d'efficacité.
Être concis sans rien oublier. Personnellement, je me fixe souvent un nombre de signes à respecter pour mes articles (avec une tolérance de + ou - 10%) ce qui m'oblige à relire très attentivement
mon texte, en corriger certaines tournures (et repérer les éventuelles coquilles orthographiques et syntaxiques). A chaque fois, mon article gagne en fluidité sans pour autant sacrifier la teneur
du contenu.


Mais tout cela dépend aussi de la nature de l'article à rédiger.



CWM 08/06/2011 10:18



Je ne dis pas "plus c'est long, plus c'est bon" (elle était dure celle-là ;-) mais que c'est tout de même une tendance que j'observe à propos de Faistacom mais également plus largement...



Loïc 07/06/2011 17:53



Je pense que cela dépend pour beaucoup du sujet de l'article et de son contexte de publication !


Un communiqué de presse par exemple peut tout à fait se permettre d'être assez long et exhaustif car il est généralement destiné aux professionnels et / ou pour booster le référencement.


Pour un article plus "classique" il faut généralement trouver l'équilibre entre un contenu assez important pour plaire à Google et la taille maximum pour ne pas rebuter le lecteur.


Et bien sur, dès que le texte dépasse une certaine taille il faut penser à l'aérer en introduisant des paragraphes et sous-titres !



OLivier @ créer et héberger un site 07/06/2011 16:15



Clair que la longueur rebute, mais comme tu dis ca oblige à prendre le temps et à rédiger mieux. Néanmoins, je trouve que parfois le fait d'être obliger de rédiger un texte long est assez lourd
quand on veut juste faire passer un message assez court ... Du coup, on peut parfois avoir l'effet inverse : beaucoup de
vent pour pas dire grand chose ...



CP 07/06/2011 15:49



Je gère ww.payetonlien.com sur lequel je demande 300 mots minimum. A
l'inverse de ce que tu dis, ce qui me fait peur en général, ce sont les textes de 450 mots ou plus car en général, je me dis : "hum, ça sent le DC" Malheureusement les 3/4 du temps, c'est
effectivement du contenu dupliqué... En revanche, l'article qui colle à 300 mots (plus ou moins 10-15 mots) est généralement de bonne qualité.



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher