15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 07:50

Bonjour !

124 1

 

 

 

 

 

 

 

 

1 idée = 1 page = 1 URL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La rédaction web est complexe. Ecrire pour le web demande un certain nombre de compétences, c’est certain. En échangeant avec mon collègue de l’agence de référencement d’Inside Créations à propos de cet aspect des prestations de référencement ou de stratégie webmarketing, je me disais (lui aussi d’ailleurs !) qu’il était essentiel de suivre la règle suivante :

 

1 contenu = 1 page = 1 requête !

 

Quel que soit le type d’article que vous rédigez, il est important de ne pas se disperser, de garder et suivre une problématique et de s’y « cantonner ». La rédaction est soit une compétence, soit un métier mais, dans tous les cas, une expertise ! 

Aussi bien pour de la communication que pour du référencement, l’effet est garanti. 

 

Dans un texte que vous rédigez, on doit ne retrouver qu’une seule idée générale. Quelques « sous-idées » sont possibles mais il est essentiel de ne pas trop les multiplier ! A partir du moment où l’on a la matière pour un nouveau sujet, mieux vaut ouvrir une nouvelle page et un nouvel article ! 

 

Pourquoi ? Vous aimez lire sur un écran, vous ? Pour peu de gens, c’est le support préféré… De fait, on lit vite sur un écran et les énormes « pavés » ont tendance à rebuter les lecteurs moyens que nous sommes tous. Sans parler de la somme d’information disponible toujours de plus en plus importante… C’est pourquoi on va vite à l’essentiel ! 

Si le discours lui-même se disperse, difficile d’aller vite… Sans parler de l’impact d’une telle dispersion pour la compréhension d’un moteur de recherche…

 

Même les moteurs de recherche savent lire ! (Mal, certes, mais tout de même…)

En référencement, vous savez que la rédaction web est incontournable, ne serait-ce que pour rédiger les contenus de son site web. Dès que l’on commence, on se rend compte que les professionnels de cette question ne sont pas là par hasard…. Dans mes communiqués de presse (environ 250-300 mots), je pose 3 liens. Ces liens sont habituellement « pensés » selon le modèle suivant : 

  • Le lien principal (celui de la requête phare que je veux mettre en avant) : par exemple, « rédaction web » vers une des pages de mon site éventuellement la page d’accueil mais pas toujours…
  • 2 liens annexes servant la même thématique mais moins important (soit apportant moins de trafic pour le générateur de mots-clés de Google, soit localisé…) : par exemple « aide rédaction web »  ou « rédiger un communiquer de presse »…

Bien sûr, le choix de ces requêtes va dépendre des objectifs que vous vous êtes fixés, de l’actualité, des autres liens de votre net-linking…

 

Pour les autres articles servant votre référencement (articles sur des blogs, contenus de site, fiches produits…), la méthode est la même et c’est plutôt la thématique globale de l’article qui change. En tout cas, jamais plusieurs thématiques dans un article !

 

Lorsque communication et discursivité sont à la croisée des chemins…

En matière d’élaboration d’un discours, aucun rhétoricien ne vous dirait de mélanger plusieurs thématiques. Si, au lycée, on nous a appris « une idée, un paragraphe » (du moins pour moi !), c’est bien qu’il y a une logique discursive derrière tout cela… L’argumentation et la construction (structuration) du discours sont des éléments essentiels et, s’ils ne concernent pas vraiment les moteurs de recherche actuellement, ils sont, pour les hommes, un point essentiel. 

Même en marketing, ces valeurs discursives ont leur importance. Les lecteurs (ou auditeurs) se rattachent à cette structure claire et nette pour comprendre et appréhender les discours, quel que soit leur type…

 

Même dans un article commercial, la structure suivante, si elle est basique, est la plus courante, et, la plupart du temps, la plus efficace. 

  • Introduction (on rentre dans le sujet petit à petit)
  • Exposition du sujet (explication abstraite)
  • Exemple pour expliciter le sujet (explication concrète)

Dans une copie de lycéen ou d’étudiant, cette structure vient d’être apprise et est donc facilement détectable car (souvent) un peu grossière. Dans un texte professionnel, commercial ou SEO, il est plus difficile de la détecter mais elle est pour autant bien présente !

 

L’application de cette règle aura les impacts suivants : 

  • Meilleure compréhension
  • Meilleure efficacité SEO ou commerciale
  • Meilleure différenciation avec le spam et les textes des fameuses « fermes de contenus » !
  • Meilleure qualité du texte tout simplement ! 

Et pensez à utiliser des exemples pour étayer vos propos ! 

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rédaction contenu site web 11/08/2012 18:13


On peut être qu'avec cet aspect d'unicité de thèmes pour une page web et j'aime beaucoup la formule "Une idée = Une Page = une Url" 

Girard Berengere 15/03/2011 10:46



Oui  je suis tout à fait d'accord.


Ne pas négliger la structure d'une page web est essentielle. Fournir à l'internaute une page de produits / renseignements concernant une demande précise est un avantage certain. De plus en
faisant bien ce travail, vous pouvez amener grâce à ces micros utilités les internautes à se diriger vers votre utilité générale


N'oublions pas que le but de google est de fournir des réponses de qualité répondant à une requête précise... En allant dans son sens, il est évident que cela ne peut que aboutir à des résultats.


De plus, le but d'un site étant de transformer, celui qui prête attention à la structure de son site et de ses pages verra le but s'accomplir !


Alors oui oui oui et surtout pour un e-commercant !!


Bonne journée


Bérengère



CWM 15/03/2011 10:52



Merci !



Palans électriques 15/03/2011 09:45



Il n'est pas toujours simple de respecter votre solution : un article, un thème. En effet, à la vue du nombe très important de mot/caractères demandés par les moteurs de comuniqués de presses,
rester sur une thématique est parfois très difficile.


De plus, il existe tout de même des banalités qu'il faut "répeter" à chaque fois pour "planter le décor"



CWM 15/03/2011 10:10



Je suis d'accord sur ce point. Un certain nombre d'informations sont souvent réutilisées sans pour autant être exprimées de la même manière. 


Il n'est pas simple de respecter cette règle, c'est sûr. Mais il en va de la qualité des communiqués ou articles... Par exemple pour ce qui est des communiqués de presse, je gère un site
d'articles de référencement (Faistacom.com) et je me rend compte de la pauvreté de la plupart des textes, notamment sur cette question. Je suis donc obligé, pour garder une certaine qualité du
site et une bonne efficacité, de modérer largement les propositions. 


Respecter cette règle, c'est s'assurer une meilleure qualité et un meilleur impact (SEO et communication/marketing) !


Comme je le dis, la rédaction web est un métier (ou une compétence)...



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher