26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 11:41

 

Bonjour !

 

157_line_unidirec.jpg

 

 

 

 

(Les liens dans un seul sens…)


 

 

 

 

Créer des liens vers son site est un objectif pour beaucoup de référenceurs. Mais c’est loin d’être simple…

Obtenir des liens unilatéraux est un objectif en soi car ils sont nettement plus valorisés que les échanges de liens. Réaction logique : le lien unilatéral est un véritable vote puisqu’il est (censé) venir d'une intention naturelle. Google semble penser de même… Contrairement aux échanges de liens, ces échanges unilatéraux sont donc à privilégier…

Mais, comme je le disais et comme je le dis régulièrement, une stratégie de net-linking se base sur un ensemble de liens différents et variés… 

 

Alors la question que tout le monde se pose (y compris les webmasters et référenceurs : 

Comment obtenir ces liens ? 

Sans parler de liens éditoriaux, relativement facilement obtenables (il existe ce mot ?, pas pour Word…) à partir du moment où l’on prend le temps de rédiger un contenu, ni des liens sociaux, dont je parlerai dans un prochain article, les liens directs demandent des négociations, du temps et du travail (jusque-là rien de nouveau…). 

  • En tant que référenceur, il est impossible de recommander des liens « payés »…
  • Les liens d’annuaires doivent à mon sens être utilisés uniquement comme des liens unilatéraux. Sauf dans le cas de l’annuaire WRI, qui demande un lien retour et qui possède assez de « pouvoir » pour qu’on le donne, et quelques autres… La logique d’un annuaire n’est, à mon avis, pas de servir d’outil de référencement, mais de proposer un classement des sites en fonction d’une logique et pertinence éditoriale… Le lien retour est une sorte de remerciement et de « plébiscite » de la qualité de l’annuaire en question… 
  • Les liens croisés sont une forte source de popularité unilatérale. Obtenir, un lien croisé, c’est faire un lien de A vers B et obtenir en échange un lien de B vers C ou C vers D… Bref, aucun moyen a priori d’établir un lien entre les partenaires, les liens sont directs vers les sites, ça reste un échange…

Les éléments d’une bonne négociation :

  • La popularité de la page du lien de départ (des 2 côtés) > pour proposer un partenariat « équivalent »…
  • Le nombre de liens sortants (des 2 côtés) > plus il y en a, moins celui vers votre site aura de valeur
  • La quantité des textes et leur optimisation (des 2 côtés), c’est-à-dire leur capacité à être bien positionnée et générer du trafic > plus la page aura de textes ou images optimisées (H1, <p>, alt…), mieux elle sera placée et drainera de trafic…
  • L’IP et le nom de domaine

 

Ces derniers liens semblent donc être l’une des clés… Qu’en pensez-vous ?

Mais Google est malin et simuler le naturel, n’est pas par principe « naturel », cela reste une simulation… Donc sont à privilégier : 

  • La diversité des types de liens
  • La diversité des sources de liens (ip différentes, ndd également…)
  • La régularité de leur création

 

D’autres types de liens unilatéraux, hors édito et sociaux ? Et d’autres critères à travailler ?

 

Bonne journée ! 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher