11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 13:18

Bonjour ! 

 

220_fleche.jpg

 

 

 

 

Retour sur l’interview de Influelse…

 

 

 

 

 

 

Chose promise, chose due ! Comme je vous l’avais annoncé, un petit billet aujourd’hui pour critiquer l’interview de jeudi dernier de l’agence de RP digitales Influelse. Une interview que je vous recommande tout particulièrement tant les RP digitales peuvent constituer un bon vecteur de visibilité web !

J’entends le mot « critique » au sens propre : je donne mon avis et, si certains points pourront me paraître problématique, je ne pense pas forcément qu’à du « négatif » !

 

1ère observation : Que sont les RP ? Et où s’arrêtent-elles ?

Les RP ou relations presse peuvent vous permettre de vous créer une visibilité dans la presse spécialisée. Un spécialiste des RP avec un fichier presse important est donc un atout considérable dans une entreprise. 

Pour autant, Influelse n’est pas un simple service de mise en relation (même si cette fonction va au-delà de ça, je vois déjà les spécialistes de ce métier se jeter sur les commentaires…). Pas seulement du moins… Influelse propose de voir plus loin que ça et considère son métier selon un canevas complet de « gestion des communautés de l’entreprise ». Si cette définition de ce métier va à mon sens un peu loin, il s’agit à mon avis de la vision personnelle d’Olivia et Marie…

Cela pose le problème, assez discuté en ce moment sur le web, des limites des métiers de la communication et visibilité sur le web : Community manager, curateur, référenceur, veilleur… Je vous renvoie au très bon article de @locita « Community manager, curateur, référenceur, veilleur : 4 rôles, 4 missions et une finalité »...

 

2ème observation : la pluralité des supports

Influelse travaille avec différentes personnes et supports : « journalistes de TV, Radio, presse et web ». Est-ce un cas isolé ou non ? Je ne crois pas… 

La pluralité des supports a toujours été un des chevaux de bataille des RP « classiques ». Cela me semble logique de continuer. Je n’ai pas été plus loin dans le questionnement mais j’aurais pu demander à Olivia ou Marie ce qu’elles entendent par « journalistes web » ? Cela me fait penser à cette polémique sur les blogueurs : sont-ils des journalistes ou non ?

 

3ème observation : des opérations ponctuelles comme sur le long terme

Il est intéressant de noter que les RP comme le font Influelse, conviennent tout à fait à des opérations temporaires et courtes à des opérations sur le long terme. L’exemple que nous ont donné « les filles » de cette évènementiel nous le fait bien comprendre !

 

4ème observation : les outils

Les outils utilisés par Influelse sont finalement classiques : communiqué de presse, dossier de presse, téléphone, réseaux sociaux… Encore une fois, il est important de limiter la contribution de chaque « corps de métier ». Dans ce cas d’ailleurs, le « communiqué de presse » n’a pas le sens qu’il a pour le référenceur… 

 

5ème observation : une méthode commune

Observer puis agir… Un audit complet, de la visibilité sur le web comme des méthodes utilisées, avant la réalisation des préconisations. Le consultant en webmarketing, comme beaucoup d’autres métiers d’ailleurs, aura la même démarche. 

 

6ème observation : l’arrivée des blogs et blogueurs a créé des remous…

Dans la même optique des journalistes, le web 2.0 et son côté « je me mêle de tout » a, semble-t-il, causé un certain nombre de problèmes. A travers les lignes de la réponse à la question 12 (ma « profitude » impacte…), je lis (mais peut-être mal) que l’arrivée de cette source d’information spécifique n’a pas forcément toujours été bien accueillie. Il est vrai que cette nouvelle source n’a pas forcément fait attention aux sources d’information plus classiques… Pour autant, les RP semble avoir hésité à « comment considérer » cette arrivée…

 

Globalement, il semble bien que nous nous rejoignons sur biens des points, quant à la méthode utilisée du moins… Pour ce qui est des outils, il est logique qu’un référenceur ou un webmarketeur n’utilise pas exactement les mêmes outils qu’un « agent RP ». Les RP ne s’intéressent pas (directement) à Google…

Cette fonction-là est donc un complément important au métier de référenceur et webmarketeur et à d’autres. Tout dépend finalement des objectifs des clients… J’aurais également aimé savoir si @influelse travaille avec d’autres « corps de métier »… (mais Marie ou Olivia me répondront peut-être dans les commentaires de ce billet…)

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Bonne journée ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher