22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 10:08

Bonjour à tous !

 

72_star.jpg

 

La semaine prochaine (probablement mardi), je me lance sur facebook ! Mais restons un peu sur Twitter... Comme je le pensais, j'ai remarqué nettement moins d'engouement pour mon article de mardi que pour ceux de la semaine dernière sur Viadeo. Moins de proximité et un outil de geek, comme l'a fait remarquer Claude, telles en sont probablement les raisons...

 

 

 

 

Pourtant, je continue à croire que Twitter peut vous être utile et doit l'être. Bien sûr, si vous n'avez pas de budget spécifique ou de personnes pour gérer votre communication, ce ne sera sûrement pas l'outil vers lequel vous vous tournerez. Mais si vous avez une réelle stratégie de communication sur le web et que vous avez un peu de temps à y consacrer, c'est à coup sûr un outil pertinent !


Twitter ou le carrefour de l'information

 

Mais changeons un peu de sujet. Sur Twitter, vous avez différents types de personnes et l'on peut considérer qu'il est possible de les diviser en deux groupes, ceux qui diffusent de l'information originale et ceux qui rediffusent l'information existante (bien entendu, la plupart des gens font les 2 !). Il est d'ailleurs intéressant de voir comment le RT ou ReTweet fait « sauter » un contenu (« update ») d'un réseau à un autre et lui donne un nouveau champ de possibilités !

 

Le ReTweet fait partie de la vie de Twitter ; il fait partie plus généralement de la vie des réseaux sociaux, tout d'abord parce que le caractère social de ces réseaux veut que l'on ne reste pas chacun dans son coin et ensuite parce que l'information ne peut être à tous les coups originale ! Mais le ReTweet franchit les limites de Twitter, à mon avis. La question de la rediffusion de l'information est évidente à partir du moment l'information devient sociale et destinée, par principe, à tous. Les pays totalitaires n'utilisent pas Twitter...

 

Pourquoi retransmet-on l'information ?

  • Par intérêt pour le message

  • Par politesse

  • Par amabilité

  • Par esprit de calcul (je le RT, il me devra quelque chose) taratata, ne le nions pas, on l'a tous fait !

Alors personne de rediffuse une information qu'il trouve mauvaise, bien entendu mais il y a toujours une part de calcul... Quand on diffuse une information, on espère être retweeté, on se met en valeur, on chosit un joli titre à son billet... En étant originale, l'information est clairement plus susceptible d'être retransmise, du moins, un lien vers le premier article.

 

En ce moment, CWM participe à la sortie d'un nouvel outil de communication (ne vous inquiétez pas, ce blog ne devient pas une vitrine commerciale, c'est juste pour illustrer ma pensée !) et est confronté à quelque chose auquel tout le monde est confronté un jour ou l'autre : le dupplicate content (contenu dupliqué). Pourquoi ne peut-on pas rediffuser la même information plusieurs fois ? A première vue, ce serait logique de pouvoir le faire, plus de visibilité sans voler un contenu puisqu'on en est soi-même l'auteur. Je ne parle pas des contenus volés, courants aussi sur le net... Je parle bien des contenus dont une même personne est l'auteur et le diffuseur.


Un fléau du web : le dupplicate content

 

Premièrement, Google n'aime pas le dupplicate content, c'est une perte considérable de valeur ajoutée de l'information originale, selon lui (d'où la chute spéctaculaire de l'intérêt des annuaires d'ailleurs !). Alors, il choisit d'indexer toutes les informations mais de donner de la valeur qu'à la première, celle qu'il considère comme l'originale et de reléguer les autres dans les abysses des pages de recherche.

 

Mais, me direz-vous, ce n'est pas grave si l'objectif est de « se faire remarquer », mieux vaut diffuser le plus largement possible l'information. Eh bien oui et non ! « Diffuser largement » oui mais « dupliquer un contenu » plusieurs fois non. L'information disséminée n'est pas une bonne chose, il vaut mieux centraliser le plus possible mais créer un maximum de points d'entrée. D'où l'intérêt du lien hypertexte qui permet de relier toujours à la même origine. Twitter, dans cette optique, est particulièrement utile.

 

Sur Viadeo, j'ai l'habitude de diffuser une accroche de mes billets avec un lien pour lire la suite sur ce blog. 1 contenu, plusieurs points d'entrée... Et l'administrateur d'un hub m'a fait remarquer il y a quelques temps qu'il préférait que je diffuse sur le hub l'intégralité du billet. Ce que je fais depuis... La raison qu'il invoquait était la capacité du billet intégral à susciter le débat sur le hub et non ailleurs. Je comprend son point de vue. Mais c'est contraire au principe de la structuration de la diffusion de l'information en étoile... Et contraire à mon idée de la communication...


Et vous, qu'en dites-vous, de la diffusion d'information sur les réseaux sociaux ?

 

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cédric 09/02/2010 16:58


Le problème des médias sociaux c'est qu'il y a de plus en plus de monde pour diffuser de l'information, mais que bien souvent l'information est de plus en plus peu pertinente. L'importance du
filtre social (qui je vais écouter) et qui est crédible devient de plus en plus importante...


CWM 10/02/2010 10:30


Merci du commentaire.

En effet, j'entendais il y a peu : plus de RT mais moins de commentaires...
La qualité de l'info est prépondérante !


Tennis-webstore 29/01/2010 11:34


Oui effectivement c'est l'inconvénient... ça prend beaucoup de temps... mais c'est intéressant, et comme dans tout outil de communication, il y a des techniques, des best practices pour générer le
plus de trafic... on apprend avec l'expérience de l'animation de la page et l'analyse des stats de génération de trafic.


Tennis-webstore 29/01/2010 09:31


Concernant Facebook, notre site a une expérience assez réussi. Depuis notre lancement en octobre 2009, nous avons créé une page Facebook. Nous avons plus de 2300 amis et cette page draine 30 à 50%
de notre trafic quotidien.
Facebook joue un role de présence à l'esprit et est une alternative à l'emailing.


CWM 29/01/2010 11:30


Bonjour !

Merci de votre commentaire. Bravo ! J'imagine que vous devez passer du temps à communiquer sur cette page ? La fan-page joue effectiement ce rôle...


marjev 22/01/2010 16:02


hum... alors oui, c'est stratégique.
disons que cela dépend des informations ? parfois on RT un tweet tel quel parce qu'on l'aime bien tel quel et qu'il nous a intéressé comme ça.
ce serait plus simple si j'avais un exemple...


marjev 22/01/2010 13:27


Ce qui est intéressant dans le ReTweet aussi, c'est justement de changer les titres, d'apporter son petit plus. Je ne le fais pas toujours mais bon.
Au lieu de rediffuser l'info tel quelle, on modifie un peu le titre, on ajoute son avis, etc... pour ceux qui sont vraiment anti duplicate content ! En plus ça ajoute quelque chose. Et si on voit
circuler la même info 2 fois, on aura 2 avis différents.


CWM 22/01/2010 15:43


Ah moi, personnellement, j'hésite toujours à changer les titres des tweets d'autres personnes (ça m'arrive de le faire...). Selon moi, ils appartiennent à leur propriétaire et ont été conçus selon
une certaine logique. Ajouter quelque chose peut-être ensisageable...
Voir 2 fois la même info avec des titres différents a le risque de decevoir la personne et de lui faire penser qu'on veut lui faire croire à quelque chose de nouveau. Tout cela est bien stratégique
!
Merci.


Sylvain (AxeNet) 22/01/2010 12:22


Concernant Twitter, je suis assez d'accord avec ton analyse. Je projette d'ailleurs un billet sur le sujet maintenant que je suis un peu moins empoté avec cet outil auquel je trouve plein de
qualité.

Concernant ta réflexion au sujet de Viadeo, elle est très révélatrice des intérêts qui peuvent être parfois divergents entre les supports.
D'une part, tu t'inquiète du duplicate, et tu as raison (a titre d'exemple, même les intros de billets que je fais sur S2M sont totalement ré-écrites), mais tu souhaites aussi attirer les visiteurs
sur ton blog pour renforcer sa notoriété.
De son coté, Viadeo préfère les conserver...
Les deux avis se comprennent parfaitement.
La solution, des billets distincts. Ceux de Viadéo devant être conçus de manière à donner envie d'en savoir plus sur toi pour venir sur ton blog. Mais je sais, c'est consommateur de temps.


CWM 22/01/2010 15:40


Merci du commentaire !
Deux billets oui... Pour autrant, il est bien difficile de faire venir des gens de Viadeo, je pense. Viadeo est une sorte de microcosme en autarcie... Mais même sur Viadeo, les avis et intérêt
divergent !


Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher