31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 11:32

 

Bonjour ! 

 

114_borne.jpg

 

 

 

 

 

Le client : « Je veux référencer mon site. »

Le référenceur : « Bien sûr… C’est-à-dire ? »

 

 

 

 

 

 

 

Dès qu’on bosse un peu de temps dans le référencement, on se rend compte que tout un chacun n’entend pas la même chose par « référencement ». Qu’il y ait une différence entre les professionnels et les néophytes, cela semble logique, comme dans tous les métiers. Mais cela va plus loin que ça puisque beaucoup entretiennent la confusion. 


Le référencement « tout petit bras » = indexation ou inscription dans des annuaires

Pour certains, le référencement se limite à 25 euros et 24 heures maximum (c’est un exemple mais à partir du moment où l’on vous propose du référencement soi-disant complet pour moins de 100 euros et pour une très courte durée…). De quoi s’agit-il exactement ?

La plupart du temps, il s’agit d’inscrire votre site auprès de moteurs de recherche (complètement inutile la plupart du temps) et auprès d’un certain nombre d’annuaires. Aucune optimisation du site, aucun net-linking de qualité, aucune stratégie… Le plus souvent, c’est vous qui rédigez les titres et descriptions…

Cela permet au mieux d’indiquer à Google l’existence de votre site mais ce n’est pas vraiment ce référencement qui fera de votre site le nouveau c-discount… Mais ça va avec le prix…


Le référencement « classique » = positionnements minimaux

A priori, c’est le référencement qui est le plus honnête. Bien plus cher mais on appellera ça du « vrai » référencement…

  • Stratégie claire ET formation minimale
  • Optimisation on-page : code, metas, textes…
  • Optimisation off-page : articles, communiqués, échanges, annuaires…
  • Suivi des positionnements du site sur 6 mois minimum


Le référenceur passera du temps sur votre dossier : 

  • Faire un audit complet du site en tout début de prestation
  • Assurer le suivi du site
  • Conseiller ou faire lui-même les optimisations
  • Surveiller la concurrence
  • Négocier des liens et partenariats web


Vous passerez également un peu de temps à : 

  • Surveiller que tout se passe bien
  • Répondre le plus rapidement à ses questions
  • Respecter son boulot (le coup de valider un texte et revenir 2 mois plus tard en soutenant Mordicus que ce n’est pas vous alors qu’une trace écrite l’atteste…)


Le référencement surévalué = opération de webmarketing et de développement du business

Le référencement d’un site n’est pas une opération de webmarketing, du moins, ce n’est pas son objectif. Le référencement (« classique », j’entends) n’est pas intéressé aux ventes de la boutique en ligne ! Son travail n’a donc pas de lien direct avec la réussite commerciale de votre activité. Très basiquement, il sera intéressé par votre trafic, non pas pour connaître le nombre de vente (il est certain que le commerçant ne fait du trafic que pour vendre) mais pour savoir si les mots-clés sont pertinents, si le taux de rebond est bon…

Son objectif devrait donc être de positionner votre site sur certaines requêtes, pas de faire vendre. Trop d’autres critères auxquels il n’est pas directement lié interviennent…


Mais chaque prestation est unique et doit le rester. Les objectifs et clauses du « contrat » passé avec votre référenceur peuvent être très diverses. Chacun fera comme il le souhaite selon ses capacités. Du webmarketing au community manager en passant par le rédacteur web, les possibilités sont vastes !


Selon moi, le référencement correspond au 2ème sens. C’est un sens basique. Les référenceurs ne sont donc ni des machines, ni des responsables marketing. Si le lien est étroit entre référencement, communication et marketing et que le métier peut avoir différentes orientations, un référenceur « classique » n’est pas là pour vendre mais seulement pour y contribuer !


Que pensez-vous de ces définitions ? Une expérience à nous faire partager ?


Bonne journée !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

E. Referencement 05/07/2010 14:06



Même si le référenceur participe à la création du site depuis le début, il améliorerait son travail en évitant de revenir sur des erreurs d’optimisation qui auraient pu être évitées. Le
référenceur devrait donc travailler avec beaucoup d’équipe ce qui rallongerait le délai.



CWM 06/07/2010 08:47



Bonjour, 


Je ne comprend pas bien votre commentaire. Que voulez-vous dire ? De quel type de référencement parlez-vous ?



ID-Referenceur 23/06/2010 17:03



Le 2eme point est en effet ce qui me semble être le plus proche du métier de référenceur tel que je le vois, même si bien évidemment il est important d'avoir des connaissances dans le domaine du
marketing, du design..


Apporter davantage de visiteurs au site n'a aucun intérêt si une fois sur le site, le visiteur le quitte immédiatement.


Pour une prestation complète, l'idéal reste d'utiliser les compétences de plusieurs professionnels spécialisés dans le cas ou le budget le permet.



CWM 24/06/2010 08:38



Merci de votre commentaire !



Fabian 01/06/2010 12:17



Positions intéressantes !
Mais la curiosité me pousse à en apprendre plus sur ce que tu appelles le référencement surévalué... quelles techniques mettrais-tu dans cette "catégorie" ?


Bravo pour les posts, au passage!
Fabian 



CWM 01/06/2010 13:13



Bonjour, 


Merci !


Le 1er type de référencement correspond à un sens sous-évalué semblant signifier "le référencement, c'est juste indiquer à Google que le site existe". Le référencement sur-évalué, c'est l'inverse
; un référencement dans lequel on met du marketing qui, selon moi, n'est pas directement lié. 


C'est souvent le cas mais je pense qu'il est important de le dire. Le référencement n'est pas (directement) du marketing...



Publika Referencement 31/05/2010 16:12



Je suis d'accord avec toi sur certains points : le métier de référenceur est devenu de plus en plus complexe avec le temps du fait de sa professionnalisation.


 


Le 2e point correspond effectivement assez bien dans la plupart des cas car l'objectif premier du référencement est de générer du trafic mais il me paraît nécessaire que certaines opérations
soient plus poussées car le référencement n'est qu'un moyen, pas une finalité : le client au final est ROIste.


 


C'est pour cela que le service référencement doit, je pense, ête intégré au sein du département marketing car tous deux sont liés et complémentaires (le référencement n'étant qu'une partie du
webmarketing).



CWM 31/05/2010 16:23



Merci du commentaire !


Ah le grand débat du référencement appartenant au marketing ou la communication... Personnellement, je suis plutôt orienté vers l'idée de la communication mais je sais être en minorité alors...


Pour autant, je suis d'accord pour inclure le service ref au service marketing...



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher