27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 08:40

 

Bonjour ! 


113_loupe_crime.jpg

 

 

Ces derniers temps, j’ai remarqué que beaucoup se posaient souvent la question : quels sont les critères me permettant de dire qu’un site est bien référencé et jouit d’une bonne popularité ?


 

 

 

 

L’idée de ce billet n’est pas de déballer toutes les astuces des webmarketeurs mais de donner quelques outils qui aideront à se faire un avis basique sur l’état de la bête ! Je conseille ensuite d’aller vers un professionnel pour affiner tout ça et trouver des solutions 

Un site web, e-commerce ou non, est noyé dans la concurrence. Le travail du consultant en webmarketing et visibilité est d’extirper le site et de « le mettre sur le devant de la pile ». Je ne parle pas que de référencement même si le référencement est l’outil n°1 pour être visible. 


Pour faire un état des lieux précis, les indices utilisés sont de différents types et peuvent être rangés selon deux types : des outils généralistes et des outils spécialisés. Le travail de tout-un-chacun devra, à mon sens, s’arrêter aux outils généralistes permettant de se faire une idée. Les outils spécialisés sont plutôt les outils des spécialistes. 


Les indices externes au site


Le Page Rank : je vais en faire bondir certains mais le Page Rank de Google reste un bon indice même si on peut le considérer sur le déclin (Matt Cutts en parlait hier d’ailleurs). Il s’agit d’une « note » /10 attribuée par Google basée sur la popularité et l’ancienneté d’un site. Il est attribué à chaque page. 

Il est à coupler avec la date d’ancienneté du nom de domaine. Par exemple, avant 1 an d’ancienneté, difficile d’imaginer d’aller au délà de 3/10…


Les backlinks (BL) : les backlinks (ou liens retour) sont les liens que vous obtenez vers votre site ou le site que vous voulez tester. Pour utiliser Yahoo site explorer, tapez « link:urldusite » sur yahoo.fr. Cet outil est celui que j’utilise. Vous devriez alors obtenir une liste à peu près exhaustive des liens qui pointent vers votre site. 

Le nombre de liens n’est pas essentiel, loin de là. En revanche, la qualité des liens, si les liens sont optimisés et les sites populaires…


L’Alexa Rank : l’alexa rank est un indice moins connu et logiquement moins utilisé. Il donne un classement sur 30 000 000 de sites environ en termes d’estimation du trafic, de popularité et de réputation. Un indice un peu différent du Page Rank et complémentaire. Uniquement sur un domaine complet. 


Les principaux positionnements : vérifier si l’on est toujours présent sur quelques requêtes essentielle est courant (ou pas… présent !) et donner une bonne idée de sa présence sur le web. 


Les indices on-page


Le nombre de pages indexées : avec la requête « site:urldusite » sur google.fr, vous pouvez connaître le nombre de pages indexées par Google (sans sa base de données) et donc susceptibles d’être positionnées. 

Cet indice est très important pour savoir si le travail d’optimisation du code est bien fait. Savoir également si des pages ne se trouvent pas sur le domaine alors qu’elles ne devraient pas… Si la réécriture d’url fonctionne complètement… Bref, pour avoir une vue globale des pages indexées de votre site, de leur nombre…


La présence de contenus dupliqués : cette requête est également intéressante pour se rendre compte de la présence de pages en double sur son site. Je rappelle qu’en gros, un simple contenu dupliqué sur un même site est une page au contenu strictement similaire avec 2 urls différentes. Par exemple, une fiche produit réécrite et la même non réécrite. 


Les metas : un client me demandait hier : quelles sont les metas à utiliser ? Pour Google, seulement 2 : 

  • La meta title : la seule encore utilisée pour le positionnement d’un site ; apparait dans la barre supérieure du navigateur. 
  • La meta description : qui sera affichée sur la page de résultats (si Google la considère comme pertinente) ; elle peut avoir un intérêt lorsque l’internaute cherche un information particulière, elle permet de se démarquer, c’est alors plus un outil marketing. 


Les recherches spécialisées


Lorsque vous faites appel à un spécialiste, celui-ci va rapidement regarder quelques-uns des indices ci-dessus ainsi que plus précisément les suivants. Ces éléments méritent évidemment une analyse minutieuse mais en les regardant de manière succincte mais efficace, le référenceur apprendra beaucoup sur ce qu’il est possible de faire. Voilà pourquoi il est impossible de donner des réponses dans la minute !


La concurrence : quels sites sont devant dans les résultats de recherche ? Pourquoi ? Que peut-on y faire ?


L’encodage : y-a-t-il des erreurs facilement décelables dans le code empêchant l’indexation correcte du site, voire entrainant une sandbox ?


La réputation du site : avec une simple recherche sur le nom de l’entreprise (souvent le même que le nom de domaine), on peut se rendre vite compte de ce qui en est dit. 


Les bonnes solutions : rapidement, le référenceur échafaude dans sa tête quelques scénarios permettant de répondre aux objectifs du client. 


D’autres critères ? 

N’hésitez pas à donner votre avis sur cet article !


Bonne journée !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ya-graphic 28/05/2010 12:22



Le rapport ? La visibilité pardi ! :)



Ya-graphic 27/05/2010 13:42



Article intéressant. Je dirais qu'un site peut se passer des critères de visibilité et de popularité qui dépendent du référencement
naturel. Ca Matt Cutts ne nous le dira pas et nous pouvons le comprendre.


Matt Cutts a aussi parlé de localisation, de social et
de mobilité pour les tendances search. Il fait référence à Google Maps et ses résultats de recherche en temps réel.


Un site peut très bien créer sa visibilité grâce aux médias sociaux dont les réseaux sociaux prennent un poids plus impotant. La visibilité et la popularité sont beaucoup plus forts dans les
réseaux sociaux puisque le trafic est ciblé, qualifié.



CWM 28/05/2010 10:50



Merci ! 


Mais je vois pas trop le rapport entre mon article sur les indices attestant d'une certain visibilité et le vôtre sur les méthodes de visibilité hors référencement... Quel est-il ?



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher