7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 20:29

Bonjour !

160 explorator

 

 

 

 

 

Les réflexions du vendredi…

 

 

 

 

 

 

 

Toujours en complément de mes dernières réflexions sur les rôles de community manager et de blogueur, je pose aujourd’hui la question de l’impact de la « position » du blogueur…

Le blogueur, s’il est facilement corruptible (lorsque l’on goûte au pouvoir de l’influence, difficile de s’en échapper…), est, par définition, libre… C’est d’ailleurs pourquoi il attire tant de polémique sur lui ; les gens « libres » sont difficile à contrôler, et quand on ne contrôle pas, la diffamation n’est jamais bien loin…

Le community manager, lui, on l’a vu, n’a pas cette liberté puisqu’il est rattaché directement à un client, d’une façon ou d’une autre…

 

Pour autant, les problématiques du « porte-parole » et de l’ « explorateur » me semblent particulièrement intéressantes…

Un porte-parole doit avoir la capacité de représenter un groupe, sans forcément d’ailleurs que lui-même soit d’accord avec ce qu’il dit… Le blogueur n’est pas par principe un bon porte-parole, à moins de revêtir un statut particulier… Du moins, ce n’est pas associé à son « statut ». Il prêche pour lui-même et n’a « ni dieu ni maître » !!!

Un CM parle, communique pour un groupe, une entreprise. Il ne croit d’ailleurs pas forcément lui-même en son discours (même si c’est évidemment plus difficile de travailler toute la journée pour quelque chose auquel on ne croit pas…), comme le blogueur… Il n’a pas vraiment de rôle de « réprésentant » mais l’est par défaut pour tous ceux avec qui il est en contact sur les réseaux sociaux ou ailleurs… Tout dépend également de son « contrat » et de ses « attributions »…

 

L’explorateur découvre, innove et initie. Dans ce rôle-là, le blogueur est nettement plus à l’aise… C’est, pour lui, une habitude d’explorer de nouveaux produits ou activités et d’en parler ensuite de faire part de ses expériences, de lancer de nouveaux contacts. Le community manager est également à l’origine de nouveaux contacts et de défrichage de nouveaux espaces marketing mais ceux-ci ne lui profitent pas personnellement, comme c’est le cas pour le blogueurs. Il y a là une différence essentielle. Le blogueur travaille pour lui-même alors que le community manager le fait pour un autre…

Le blogueur découvre donc pour lui-même alors que le community manager le fait pour d’autres. Ma conclusion est donc bien que le blogueur parle pour lui-même alors que le community manager développe un discours (éventuellement commun) pour d’autres…

 

Cette différence me semble particulièrement importante à comprendre pour la nature de deux métiers différents… 

 

Qu’en pensez-vous ?

Une réflexion qui vous semble intéressante ?

 

Bonne journée ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog SEO - Vince 08/10/2010 11:05



Aussi bien je comprends votre question de départ, aussi bien je n'ai pas compris pourquoi vous choisissez de mettre en parallèle le métier de CM et la passion/le divertissement de bloggueur.


Bref, je suis finalement d'accord avec vous : les deux sont bien différents, ont chacun leur problématique propre et n'ont pas la même "liberté de ton.



CWM 08/10/2010 11:34



Merci !


Ces deux métiers me paraissent très proches sur bien des aspects. C'est pourquoi leur comparaison me parait utile pour comprendre les rouages du web actuel...



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher