4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 10:02

Bonjour ! 

 

217 influelse

 

 

 

 

 

A choisir entre une photo d’elles et un logo, vous auriez pris quoi vous ?

 

 

 

 

 

 

 

Aujourd’hui, je suis très fier d’accueillir Marie et Olivia le temps d’une interview sur mon blog. L’agence Influelse est une agence de RP (Relations presse) digitale, donc liée au web. Pour autant, les RP peuvent être un peu obscures. Il est alors intéressant d’avoir plus de détails sur leur travail, les outils utilisés, leurs manières…

 

 

 

Alors place aux danseuses !

 

 

 

"Bonjour ! 

 

1. Pouvez-vous présenter Influelse et le type de RP développées ? J’ai entendu dire que vous n’aviez pas une démarche « classique »…

 

Bonjour et merci beaucoup de nous accueillir le temps d’une interview sur votre blog ;-)

 

Influelse est une agence conseil en stratégie d’influence et relations médias et nous venons de souffler notre première bougie en février dernier. Avec Olivia Calcagno, mon associée, nous avons souhaité, en créant l’agence, proposer une nouvelle approche des relations publiques, plus en phase avec notre époque. Nous considérons que l’attaché de presse est en voie de disparition… pour ne pas dire mort ! Aujourd’hui, il ne s’agit plus uniquement de travailler avec les journalistes, nos interlocuteurs sont tout à la fois les blogueurs, influenceurs, consommateurs, l’interne de l’entreprise,… L’attaché de presse est devenu le chef d’orchestre des communautés de l’entreprise !

 

Il est important de ne pas penser les relations presse, l’événementiel, le community management, etc. comme des réponses. Il s’agit véritablement de leviers qui vont nous permettre d’obtenir la visibilité médiatique nécessaire à l’entreprise. 

 

J’aime assez cette idée des RP, non comme une fin, mais un moyen…

 

Nous avons donc un fort rôle de conseil pour accompagner au mieux les entreprises et les hommes dans leur médiatisation qui se déclinent via 4 champs d’intervention : les relations presse, les relations publiques et événementiel, e-communication et le coaching / média training. 

 

Et même si nos clients n’ont pas d’actualité particulière à relayer, nous sommes là pour les accompagner et imaginer des concepts médiatiques qui seront repris à la hauteur de leurs ambitions dans la presse, TV, radio, sur les blogs, les réseaux sociaux… 

 

2. Quelle différence faites-vous entre « influenceurs » et « blogueurs » ? 

 

Pour influelse, un  influenceur pour une entreprise, une marque, a un visage multiple et peut être à la fois journaliste, blogueur, expert sur un secteur, mais également les salariés de l’entreprise (l’interne), le consommateur. 

 

Les RP ne sont pas forcément ma spécialité. Pourtant, je m’y intéresse de près. Selon mon point de vue, elles sont une autre façon d’accroître sa visibilité mais, cette fois, également hors du web. 

 

3. Quel est votre point de vue sur le sujet ? Les RP comme vous les développez se limitent-elles à cela ou ma vision est-elle trop restrictive ?

 

Les relations presse, comme elles le sont pratiquées chez influelse, sont pluri-médias. C'est-à-dire que nous travaillons au quotidien avec les journalistes de TV, Radio, presse et web.

 

4. Cela veut dire que si tous les supports de communication imaginables sont « couverts », cela suffit à créer une visibilité efficace ? 

 

Tout dépend de ce que l’on appelle « visibilité efficace » et des objectifs fixés par une campagne de RP : les relations presse ont pour objectif de créer de la visibilité, de la notoriété de l’image via les médias (presse écrite, presse internet, radios/tv et désormais réseaux sociaux) à travers la caution de tiers (les journalistes). Il s’agit d’une relation non-marchande entre la marque et les médias. Les résultats d’une stratégie RP se mesurent dans le temps et c’est la répétition des articles qui va permettre d’atteindre les objectifs fixés par la marque. D’autres leviers que les RP peuvent permettre d’obtenir ou de renforcer cette visibilité (l’achat médias, l’événementiel, les partenariats, le SEO,…). Par exemple, si une marque souhaite émerger rapidement dans un laps de temps très courts, les RP seront utiles mais comme ce sont des actions qui doivent être envisagées à moyen/long terme, nous recommanderons en parallèle une campagne média pour atteindre très rapidement cette visibilité souhaitée. 

 

5. Influelse travaille-t-elle hors du web ? Pourquoi ?

 

Absolument, nous travaillons bien hors web, comme présenté au-dessus, mais également à l’occasion d’opérations événementielles : road show Grand Public, organisation de salons,… Par exemple, pour les journées du patrimoine de septembre dernier, et avec la collaboration de DDB Entertainment, nous avons travaillé la médiatisation de Roquefort Société (qui ouvrait ses caves pour l’occasion) avec la préconisation d’une soirée spéciale journalistes et blogueurs : http://www.flickr.com/photos/54001146@N06/

 

6. Qu’avez-vous proposé d’autre pour cette opération ? 

 

Le dispositif prévoyait donc l’orchestration d’une campagne de relations presse (communiqué de presse, invitations presse) associée à une soirée événementielle en amont de l’ouverture des caves lors des journées du patrimoine recréant un parcours sensoriel et destinée à la fois aux médias (TV/radio, presse, internet) et aux blogueurs lifestyle/art de vivre/gastronomie afin de leur faire vivre l’expérience des caves Société et qu’ils puissent annoncer au grand public ce qu’il allait pouvoir vivre en se rendant dans les caves pour les Journées du Patrimoine. 

 

7. Quelles sont les outils que vous mettez en avant pour vos clients et qui, inversement, vous permettent de les mettre en avant ?

 

A l’agence, nous avons une démarche dite laboratoire, et sommes très à l’écoute des besoins des journalistes et des influenceurs en général. Nous avons donc des outils à disposition qui peuvent être très classiques comme le communiqué ou le dossier de presse, mais nous nous servons également de nouveaux outils comme twitter ou facebook pour échanger avec les journalistes par exemple.

 

8. Un mélange d’outils classiques de la presse et d’outils modernes du web, donc. Pensez-vous qu’ils sont efficaces ensemble ? Non pas apposées mais entrelacés… Par exemple, un communiqué de presse « classique » (donc d’un degré marketing fort) peut-il être correctement relayé sur Twitter, outil social ? 

 

Une bonne campagne de RP est une campagne qui multiplie les manières de toucher une cible (en utilisant de manière complémentaire les outils classiques et plus modernes) tout en sachant cibler et adapter les messages. Il faut quoi qu’il arrive considérer les outils déployés, classiques ou plus digitaux, pour ce qu’ils sont, à savoir des moyens de faire passer un message pour toucher des cibles. Les messages doivent donc être adaptés aux cibles et aux canaux de diffusion pour être efficaces et doivent tenir compte des contraintes de chaque destinataire. Ainsi, un communiqué de presse destiné aux journalistes devra être retravaillé/adapté selon les cibles et les canaux de diffusion qui ne s’adressent pas forcement à des médias. Par exemple, une écriture synthétique et plus experte sur twitter et une approche de proximité et grand public sur facebook. Pour résumer : il faut créer une relation sur-mesure avec ces interlocuteurs, et l’industrialisation des outils (la diffusion d’un même message non adapté selon les cibles) n’est pas garant d’efficacité.

 

9. Qu’apportent les RP en matière de gestion de son image son e-réputation ?

 

Les relations presse digitale ou la e-communication ont le même intérêt que les relations presse plus classique / offline, c'est-à-dire que cela permet de sensibiliser et d’échanger avec un public sur une problématique donnée. La différence réside dans la viralité et la rapidité de la diffusion de l’information, plus forte sur le web.

 

10. Si un client vient vous consulter pour un problème de « mauvaise réputation », que lui conseillez-vous ?

 

Avant tout conseil, il faut pouvoir analyser ce qu’on entend par « mauvaise réputation ». Pour cela une phase d’audit on et offline, quantitatif et qualitatif, avant toute recommandation est essentielle : qu’est-ce que qui est dit sur la marque, par qui et où ? Une fois cet audit mené, cela nous permet d’avoir une photographie de la réputation d’une marque et de travailler à des actions afin d’améliorer cette dernière (prise en charge des insatisfactions/community management, amélioration services clients ou produits, actions RP et e-RP,…) et de mettre en place une veille de la réputation visant à mesurer l’évolution de cette dernière.

 

11. Un audit, une veille… Mais, pour corriger, que préconisez-vous ? 

 

Tout dépend des conclusions de l'audit, des raisons de la mauvaise réputation (service client, défaut de produits, problème d'image,…) : il n'y a pas de formule ou de solution toute faite :) comme évoqué dans l'Interview, selon ces conclusions, il peut d'agir par exemple :

 

  • De mettre en place des process de community management, visant à proposer une écoute et des réponses aux détracteurs/insatisfait de la marque (nous avons constaté que les personnes émettant des avis négatifs sur une marque, à partir du moment où ils étaient pris en charge, écouté, entendu, à 99% des cas, ils devenaient ensuite les meilleurs ambassadeurs de la marque).
  • La préconisation d'amélioration de procédures nouvelles (si la mauvaise réputation est liée à un défaut de produits ou mauvaise gestion de services clients).
  • Une communication RP spécifique pour pallier les insatisfactions (dossier de presse spécifiques, rencontres avec les médias et les blogueurs, organisation d'un événement/table rondes/conférence de presse,…). 

12. Quelle approche avez-vous vis-à-vis des blogs et des portails d’information sur le web ? Amis ou ennemis ?

 

Il n’y a pas d’ennemi… L’apparition des blogs nous a simplement obligé à modifier notre métier et notamment nos outils, car nous ne pouvons pas forcément les solliciter de la même manière qu’avec des journalistes car ils ont tout simplement un fonctionnement différent. En revanche, journalistes et blogueurs sont chacun intéressant à travailler, en adéquation bien sûr avec les problématiques de l’entreprise concernée. Nous ne considérons pas qu’il y en est un plus important que l’autre. Ils sont tous importants. Les blogs, les réseaux sociaux, ont apporté la possibilité à tout à chacun de s’exprimer au-delà des médias. Notre rôle est donc aujourd’hui d’accompagner les entreprises à comprendre ces nouveaux interlocuteurs sans mettre de côté les journalistes bien entendu !

 

13. A votre avis, pourquoi serait-il essentiel (ou pas) d’avoir une stratégie RP pour sa visibilité en ligne ?

 

A partir du moment où une entreprise souhaite s’exprimer sur un sujet qui peut concerner un grand nombre de personnes, elle doit prendre en compte la dimension web au risque de ne pas être à l’écoute de ce qui se dira à son sujet sur la toile, et que ça puisse dégénérer dans le pire des cas… Il est primordiale qu’elle mette les moyens (humain, temps,…) nécessaires pour pouvoir échanger avec sa communauté. 

 

En revanche, faire pour faire, n’est pas non plus un choix judicieux. Il est important d’étudier au cas par cas la pertinence d’être présent sur la toile et ce que cela peut lui apporter ainsi qu’aux personnes qui la suivent…

 

14. Si, je comprends bien, vous parlez d’e-reputation… Les RP peuvent-elles servir à autre chose qu’à cela ? (Bien entendu, je me fais l’avocat du diable, je pense bien, et, j’imagine, tous les lecteurs également, qu’elles sont d’un impact beaucoup plus large que celui-ci…)

 

Bien sur, les RP ont bien d’autres spectres d’intervention, la e –réputation ou l’image. Elles servent l’ensemble des objectifs de communication d’une entreprise : de la gestion de crise au lancement de produits, de la visibilité à la notoriété, en passant par le positionnement expert.

 

 

 

Nous sommes complémentaires alors !

 

 

 

Merci beaucoup et bon week-end ! A bientôt

 

Olivia Calcagno et Marie Garaud

 

Retrouvez-les sur le blog d’Influelse et sur leur site : http://www.influelse.fr !

 

 

Alors rassasiés ? Intéressante cette ITW, non ?

 

 

 

Je vous dirai ce que j’en pense la semaine prochaine, histoire de vous laisser digérer un peu ;-)

 

 

 

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-François 04/02/2014 11:41

La relations continue, régulière... entretenue, avec les médias et surtout avec les journalistes (pour être plus personnelle) est en effet à la base de tout bon travail de relations presse... Certains clients ne semblent pas en être conscients malgré nos explications, démonstrations... et malheureusement comme ce sont eux qui tiennent les cordons de la bourse...
Quant à l'aspect 2.0 il est en effet incontournable et primordial à présent... et ne se limite pas en effet aux simples contacts d'antan.

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher