19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 12:47

Bonjour !

192_thumb.jpg 

Aujourd’hui, je vous propose une interview un peu particulière : celle d’un concurrent ! A faistacom.com… Pour autant, ce parcours est intéressant à regarder de plus près…

 

  • Peux-tu nous expliquer qui tu es et quelles sont tes activités professionnelles ?

Bonjour, je m’appelle Nicolas Laruelle, j’ai 23 ans. Je suis diplômé d'une haute école  en infographie spécialisé dans le Web et passionné de la SEO depuis que j'ai découvert le Web.

Je vis en Belgique et mes activités sont partagées entre création/référencement de sites pour les clients et référencement/monétisation de sites personnels. 

 

  • Je m’intéresse de près aux sites de communiqués de presse, tu le sais. Peux-tu nous en dire plus à propos de cette activité ?

Tout d'abord, je ne gère pas réellement de service de diffusion de communiqués de presse, même s'il m'arrive d'utiliser ce terme à tort pour amener une certaine cible à utiliser mes services de publication d'articles SEO. 

Ce type de service permet de promouvoir ses activités sur Internet et est un excellent complément aux annuaires par exemple.

 

  • Pourquoi ces deux sites de publication de contenu, Waaaouh et Publiseo ? As-tu des objectifs différents pour chacun d’eux ? En existe-il d’autres que je ne connaitrais pas ?

Le service de publication d'articles « blog.waaaouh.com » fonctionne tel qu'il est depuis septembre 2009. J'ai créé Publiseo en juillet 2010, car je manquais moi-même de plateformes de ce type. J'y ai donc vu un marché. 

Je reconnais qu'aujourd'hui, quelques mois plus tard, il en existe suffisamment de qualité. 

Le blog Waaaouh reste plus ambitieux que Publiseo, mais ce dernier reste un complément pour ceux qui désirent multiplier leurs sources de liens. Je n'ai pas d'autres services de ce type et si je devais en créer, j'essayerais de m'arranger pour qu'on le connaisse. ;-)

 

  • La politique de ces sites envers le contenu dupliqué est assez stricte ? Peux-tu nous l’expliquer ? Pourquoi ?

Pour chacune de ces deux plateformes, il faut fournir du contenu unique. D'un côté, le service est fourni gratuitement et rentabilisé grâce à la publicité. De l'autre, il est nécessaire aujourd'hui de proposer du contenu original sur son site, sans quoi on risque d'être relégué au fin fond des résultats des recherches faites sur Google. Inutile d'espérer que ce type de projet soit rentable si l'on ignore le facteur « duplicate content » (contenu dupliqué).

 

  • En effet, mais je pensais : pour quelle raison as-tu engagé cette politique de qualité (améliorée par le nombre de liens proportionnel à la quantité de texte, comme on le verra juste après…)°? Uniquement pour donner plus de « jus » aux communiqués des contributeurs ?

Je crois pertinemment qu'il est plus efficace d'obtenir 1 lien issu d'un article long et riche contenant peu de liens, que d'obtenir 5 liens depuis un article court. C'est-à-dire que pour moi, la quantité de texte joue un rôle sur le poids de la page. Avec Google, le critère nº 1 pour moi est de sembler « naturel ».

Mon objectif est donc, d'une part, de fournir un service réellement efficace pour le référencement et le positionnement dans les moteurs de recherche, mais ce n'est pas tout. Cet aspect naturel, les services que j'ai créés en profitent également. Le deuxième objectif est donc de faire les choses de manière à être suffisamment rentable. Si le service n'apporte rien à son créateur, il aura vite fait de l'abandonner ou de le délaisser. À terme ça profite donc à tout le monde d'être aussi rigoureux.

 

  • Tu acceptes un minimum de 100 mots sur les communiqués sans un seul lien et ensuite 1 lien par « cinquantaire de mot » supplémentaire. Pourquoi cette politique ? Qu’apporte-elle ?

Sans avoir fait de test précis, on peut aisément déduire que Google mesure le ratio liens / texte des pages pour juger de leur pertinence. C'est-à-dire que le nombre de liens doit rester logique par rapport à la quantité de texte.

Lorsque l'on demandait 100 mots minimum et 5 liens maximum dans le premier règlement du blog Waaaouh, nous n'avions que ça : des articles très courts truffés de liens. Nous étions laxistes et comptions sur le bon sens et la bonne volonté des utilisateurs pour choisir judicieusement un bon ratio liens/texte. Nous avons vite compris qu'il était nécessaire de mettre une limite.

Dorénavant, avec un règlement plus strict, nous n'obtenons que des articles parfaitement équilibrés sur ce point. 

N.B. : le nombre d'articles proposés quotidiennement sur ces plateformes n'a pas diminué.

 

  • Autant qu’avant ? Waaaouh ! Et quelles en sont les raisons d’après toi ?

D'après moi... Les Webmasters ont suivi le mouvement ! 

Par exemple, si vous tentez l'inscription dans un annuaire qui accepte le contenu de qualité moyenne, pourquoi vous casser la tête à rédiger un texte 100% propre qui sera gâché, car noyé dans du contenu de mauvaise qualité sur un site qui n'a pas toute la confiance de Google ? 

Pour le blog de publication d'articles, cette réflexion est valable. La majorité des utilisateurs ont compris qu'il était nécessaire de proposer du contenu riche pour avoir ces liens et que  c'était pareil pour les autres. La plateforme tout entière gagne donc en crédibilité auprès des utilisateurs. Nous sommes rigoureux sur le duplicate content et ça fonctionne pour nous, pourquoi ne pas nous suivre ?

 

  • Si aucun lien n’est placé sur les communiqués, quels sont les intérêts de ces sites ?

L'intérêt est très modéré. Je n'utilise personnellement pas les plateformes qui ne me permettent pas d'obtenir au moins un lien en dur dofollow. C'est avant tout un service utile à notre référencement, ne le nions pas. Le complément de visibilité obtenu grâce à l'indexation de la page n'est qu'un plus. Je déconseille de publier des articles sans y mettre de lien, même si je n'ai aucune raison de l'interdire. Certains publient en indiquant simplement le nom et le descriptif de leur société, libre à eux.

 

 

  • Pourquoi ces plateformes Wordpress ? Ont-elles une utilité particulière en termes de SEO ?

Outre sa simplicité d'utilisation, ses nombreux templates de base et ses plugins gratuits, c'est pour moi le CMS le mieux optimisé SEO. Nous pourrions consacrer un site entier aux détails qui justifient cela. Je dirais simplement que si Matt Cuts l'utilise pour son blog, c'est que ce choix est sans doute judicieux. 

 

Nicolas, responsable de l'annuaire Waaaouh et de 2DWeb : création de site Internet en Belgique, pour petites entreprises et associations.

 

Merci de cette interview très intéressante !

 

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nico 21/01/2011 14:05



@Laurent
Pour vérifier la qualité du contenu, il y a tout d'abord un détecteur de DC qui ne laisse pas passer les gros articles dupliqués... La moindre suite de quelques mots qui se retrouve ailleurs est
détectée.


Ensuite, manuellement, certaines parties du texte sont recherchées dans Google. Si des plateformes concurrentes ressortent, avec 1 mot sur 3 en gras, « à la trappe ».
Enfin, le texte est lu dans les grandes lignes afin de comprendre le sujet, vérifier que ça veut bien dire quelque chose, etc. Un texte spinné ce remarque souvent à cette étape, mais rares sont
ceux qui tentent le coup.


J'imagine que certains utilisateurs arrivent à s'aider un peu de ces techniques (spinning...). Mais il faut vraiment être un pro en la matière. En tout cas, pour mes publications, il m'est plus
rentable de faire appel à un rédacteur, ou réécrire chaque article à partir de rien, plutôt que d'élaborer et relire un spin propre pour publier sur 3 plateformes ;)



LaurentB 21/01/2011 01:13



Je trouve plutôt pas mal la politique sur le ratio liens/contenu. Je ne gère pas de sites de communiqué de presse, mais quand je vois les horreurs qu'on me présente spontanèment en guest
blogging, c'est à vomir. Ils mettent un plan du site entouré de quelques termes, plutôt qu'un texte dans lequel on incruste quelques liens. Sans compter l'egocentrisme; car combien vont lier
d'autres ressources que leurs propres trucs ?


Par rapport au contenu dupliqué, comment faites-vous pour gérer le spinning ou même mieux le morphing (choix de variables sur les mots clés du texte) ?


 



Nico 20/01/2011 20:28



Pierre, merci de m'avoir fait l'honneur de pouvoir m'exprimer ainsi sur ton blog. J'espère que certaines de mes réponses ont pu susciter l'intérêt de tes lecteurs, voire peut-être leur apprendre
certaines choses.


S'il y a des questions complémentaires, j'y répondrais ici



CWM 20/01/2011 22:12



J'espère qu'il y en aura ;-) Merci à toi !



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher