16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 07:56

Bonjour ! 


223_avatar.jpgPhoto réelle ou avatar ?

 

 

J’ai pour habitude de parler, dans mes billets, de tout type de site… La visibilité web n’est en effet pas une question à propos d’un seul support !

Si je ne sélectionne qu’un seul de ces supports dans le titre de ce billet, c’est pour prendre un exemple parlant et, je l’espère, éclairant. Le e-commerce me semble un bon exemple pour cela parce que ce dernier a un objectif simple : faire de l’argent, vendre quoi !

 

On ne le répètera jamais assez : pour qu’une boutique e-commerce marche bien, il est important voire essentiel de communiquer ; le référencement ne suffit pas forcément. 

Mais la question que l’on se pose tous, c’est comment communiquer…

D’une manière très générale, 2 choix sont possibles : 

  • Une communication distante : commerciale à l’extrême, on parle de ses promos, ses actus… sans faire de sentiment !
  • Une communication rapprochée : avec l’avènement des réseaux sociaux, celle-ci a une large tendance à se développer. 

L’e-commerçant n’est plus amené à ne faire que du « commerce » mais à adopter une posture plus relationnelle : c’est l’avènement du social marketing

 

Personnaliser, c’est quoi ?

Juste une photo dans la page « qui sommes-nous ? » Non. Il s’agit de pouvoir identifier une personne physique derrière une vente. Lorsque l’on achète, on aime savoir à qui on donne l’argent, non ? Eh bien, il s’agit d’aller au fond de cette réflexion. Cela concerne alors : 

  • La possibilité de nommer (ou plutôt « prénommer ») une personne, un community manager par exemple
  • Si le compte Twitter ou la fan-page est au nom de l’entreprise (ce qui est un prérequis pour savoir qu’il s’agit bien d’une société)
  • Signer toute sa communication (pas forcément personnellement mais assez clairement pour que ce soit identifiable)

Plus qu’une somme d’actions, il s’agit clairement d’une stratégie globale. Une stratégie à adapter à tous les instants, dès que l’on travaille sur sa boutique…

 

Une logique par défaut

Le social marketing, on y est amené sans forcément le vouloir…

Lorsque l’on ouvre sa boutique sur le web, on va découvrir un terrain souvent peu connu. C’est pourquoi les qualités sociales et relationnelles sont vite mises en avant pour se construire un réseau. 

On se met alors aux méthodes qui marchent, qui sont souvent ludiques et dont tout le monde parle : les réseaux sociaux ! 

Avec les outils sociaux, il est assez logique de se mettre eu relationnel, même si beaucoup ne s’en servent pas de cette façon, avec des résultats plus ou moins heureux, à mesure qu’ils s’approchent du spam…

 

Toute une stratégie…

Pour autant, dès que la boutique commence à fonctionner, ce type de travail devient vite contraignant parce que vite lourd et chronophage. Cela devient alors un choix : suivre la tendance du développement de la boutique et continuer ce développement relationnel ou non. Il ne s’agit pas de l’abandonner, en tout cas, je ne le conseille pas, le bad-buzz qui en découlerait serait trop important. Mais tout simplement de ne pas suivre la tendance et de ne faire que le minimum…

Ceux qui continueront gagneront largement en notoriété et en réputation mais perdront autant en efficacité de vente… Et inversement également… C’est donc un choix !

D’autant plus que travailler sa réputation, même indirectement, aura le net avantage de prévenir les bad-buzz et de maîtriser son image. Lorsque l’on n’est pas dedans et qu’on ne sait pas faire, même si chaque situation est différente, c’est nettement plus complexe…

 

Automatisation ou pas ?

Ceux qui me suivent sur les différents réseaux sociaux ou sur ce blog le savent bien : je crois que l’automatisation de l’utilisation des outils touchant à votre communication/marketing doit être largement maîtrisée et, la plupart du temps, minimisée…

Pas seulement pour Google, mais pour éviter la dérive vers le spam ou, tout simplement, ne pas plaire au lecteur/suiveur…

Après le choix dépend de chacun. Automatisation ou personnalisation, c’est un peu excessif mais explicite…

 

En vous, qu’en pensez-vous ?

 

Bonne journée ! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

e-commerce 22/09/2012 15:32


Pour de nombreuses personnes le « E-commerce » est réservé à une élite ou aux gens ayant des connaissances
importantes en informatique.

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher