26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 13:46

Bonjour à tous !

 

Un petit billet pour faire la transition entre quelques billets relatifs à la visibilité web pour Noël et une billet invité sur la communication visuelle (je vous le recommande d'avance d'ailleurs !). « Petit mais costaud » ! De mon point de vue, le présent billet est très important.

 

 

J'ai passé il y a quelques temps quelques semaines dans une entreprise. Celle-ci est spécialisé dans une autre branche de l'informatique et propose en supplément à ses clients des prestations de référencement. Mon « passage » dans cette entreprise m'a inspiré ce billet.

 

 

Le référencement, envisagé de façon professionnelle, doit, à mon avis, être particulièrement structuré au sein de l'entreprise. Non seulement, le référencement, pour être bien réalisé, doit être stratégiquement programmé mais la structure à l'origine de ce référencement doit elle-même assigner clairement telle ou telle tâche à telle ou telle personne. Je ne dis évidemment pas qu'une entreprise de référencement doit être une usine « fordienne » mais il est certain que la spécificité du référencement doit être prise en compte.

 

Le « référencement » dont je parle dans ce billet est un référencement naturel classique mais efficace : conseils d'optimisation du code, audit du site et de la concurrence, remplissage des metas et optimisation des contenus texte. A cela, pour certaines prestations, on ajoutera des inscriptions dans des annuaires ainsi que du net-linking basique mais qualitatif.

 

Ce référencement ainsi qu'une bonne prestation client demande :

  • un planning précis

  • un échéancier avec des objectifs précis
  • des explications claires aux clients (que va-t-on faire et comme va-t-on s'y prendre ?)
  • un assignement clair des tâches (commerciales, relationnelles, techniques, gestion de projet...)

La transparence sur ce genre de prestation me semble essentielle. Le référencement, d'un point de vue général, jouit d'une réputation sulfureuse : mystères, résultats incertains et manque d'explications. Je prend le parti de combattre cet état de fait et de tenter d'améliorer cette réputation. De mon point de vue et à mon niveau, il s'agit de dire clairement au client ce qu'il est en droit d'attendre de la prestation, ce qui sera envisagé et réalisé pour son site et les résultats que ce travail devrait avoir. Si cela reste au conditionnel, cela vient du fait que les référenceurs travaillent sur un outil (Google) qu'ils connaissaient relativement bien mais dont ils ne peuvent prévoir toutes les réactions.

 

Avec cette attitude, il me semble qu'il ne sera pas utile de donner des garanties de résultats dans les contrats. Du moins pas par rapport aux résultats espérés (ah cette fameuse première page !) mais uniquement par rapport à des concurrents.

 

Chaque « dossier » doit être planifié, structuré et expliqué. Je tiens personnellement beaucoup à ces différents éléments car ils sont un gage de confiance, de fiabilité et de réussite. C'est pourquoi toutes les entreprises, avec la structuration qui est la leur, ne peuvent envisager de faire du référencement professionnel sans un minimum d'aménagements.

 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

 

Bonne journée !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean-Philippe 30/11/2009 23:20


Dans l'exposé de votre commentaire, vous parlez pour moi de vision complète d'une stratégie de web marketing. Malheureusement, il est très rare d'avoir des profils qui prennent en compte toute
l'envergure de la profession. Le communiqué de presse, comme vous l'évoquez dans un autre billet sert bien sûr à poser des Backlinks mais aussi à communiquer sur les offres de sa société.
Malheureusement ou heureusement, sur le web, il est toujours question de référencement et d'optimisation.

Une personne qui rédige un communiqué de presse doit tout compte fait maîtriser les 2 aspects et pour moi, c'est peut être un point de vue très personnel, le mieux est de confier cela à un
prestataire externe.

Au plaisir.


CWM 01/12/2009 08:28


Je suis tout à fait d'accord avec vous. La rédaction d'un communiqué de presse demande les deux "maîtrises". Ce qui n'est, je le crains, pas toujours le cas car le communiqué reste un outil
"classique" beaucoup utilisé par les agences de communication "classiques" qui ne maîtrise pas forcément les questions d'optimisation pour les moteurs de recherche.

A mon avis, il est important de jouer sur les deux tableaux, le niveau de l'optimisation et le niveau de la stratégie globale... sur le web.

Merci.


Jean-Philippe 30/11/2009 22:06


Bonjour,

Vraiment sympa les articles avec une vision vraiment personnelle. Pour aller plus loin, je pense qu'une entreprise doit faire la part des choses et ne pas garder le référencement en interne pour
les raisons suivantes :

- Un algorythme changeant
- Des techniques de plus en plus poussées
- Une vieille énorme à réaliser

Dans une entreprise, payer un référenceur à temps complet est une bétise car même si le référencement s'entretient dans le temps, la personne embauchée sur cette tâche ne sera pas un équivalent
temps plein.

A bientôt


CWM 30/11/2009 23:06


Bonsoir,

Merci de votre commentaire et de l'ouverture qu'il suscite. Vous abordez ici deux questions :

Quelles sont les limites du référencement ?

Dans une petite entreprise, un référenceur interne ou un intervenant extérieur ?


La vision du métier de référenceur dont vous parlez est une vision restrictive du référencement. Selon cette vision, vous avez probablement raison. Il n'y pas la place pour un temps complet dans un
petite ou meyenne entreprise. Mais personnellement, je n'envisage le référencement que comme une étape d'un processus plus large de communication web. Le référenceur se "transforme" alors en
"webcommunicant" ou "webmarketer", il est alors en charge du développement marketing et communication de l'entreprise sur le web.

Pourtant difficile pour moi d'encourager à l'interne ou l'externe, je ne peux qu'exposer le plus objectivement possible les différents arguments. La veille est en effet omniprésente dans les
métiers de l'informatique et de la communication, comme dans d'autres bien sûr. Le caractère évolutif des moteurs de recherche, les développements techniques sont autant d'éléments à prendre en
compte lors d'un tel choix.

Merci.


Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher