3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 06:25

Bonjour !

200_gateau.jpg


 

 

 

 

 

 

Miam, miam, appétissant, non ?

 

 

 

 

200ème article pour le blog de CWM ! Anecdotique mais pour le moins sympathique !

 

L’occasion pour moi de recentrer le discours sur le référencement. 

Le référencement est une activité qui prend du temps : 

  • Optimiser un détail
  • Rédiger un texte (de 300 mots minimum ?)
  • Chercher quelques liens…

Rien de très nouveau jusque-là… 

 

Les compétences sont bien là !

Le travail de SEO est de plus en plus complexe puisque son champ d’expertise n’a de cesse de s’étendre, notamment comme le dit Olivier Andrieu sur le blog Axe Net. S’improviser référenceur est donc de plus en plus risqué et de moins en moins possible ! A moins d’un très important travail de recherche et de partenariat mais celui-ci vous prendra beaucoup de temps et d’énergie. 

Faire appel à quelqu’un est donc souvent une solution bien plus sage !

D’autant plus que les référenceurs ont la plupart du temps d’autres compétences et peuvent vous apporter leurs lumières sur d’autres sujets…

 

Après, il est certain que tous les référenceurs ne se valent pas mais chacun a sa spécialité et sera probablement meilleur qu’un autre sur telle spécificité… Cela dépend également de l’exposition médiatique. Mais attention à celle-ci, ce n’est pas parce qu’on parle de quelqu’un que cette personne est particulièrement qualifiée. 

Par exemple, je considère que Sylvain, de l’agence Axe-Net est bon voire très bon mais certains sont peut-être meilleurs pour le SEO (Attention, je ne dis pas qu’il n’est pas bon, au contraire… !). En revanche, ses qualités de conseil et d’expression sont indéniables, sur son blog notamment mais pas seulement. Le recul et l’expérience sont des armes terriblement efficaces !

 

SMO, SEA, SEO, SEM… Avoir de fortes compétences dans chacun de ces domaines est difficile mais chaque référenceur doit en avoir…

 

Le temps appartient à tout le monde !

Les compétences sont une chose (incontournable, il est vrai). Mais le temps que l’on passe à travailler son SEO est peut-être bien l’autre aspect de l’efficacité de son SEO. 

Ce temps, certaines personnes peuvent l’avoir et pas d’autres (et de la régularité bien sûr !). 

Les référenceurs ont eux-mêmes besoin de temps : il est de notoriété publique qu’il est difficile de référencer un site tout neuf sur la requête « immobilier » en 2 semaines ! Bon, j’exagère avec cet exemple mais remettre les choses à leur place n’est jamais une mauvaise affaire !

 

Les compétences et le temps seraient donc l’ultime association pour réussir son référencement ? Essentiellement, en tout cas mais il y a toujours d’autres facteurs comme les possibilités d’autres personnes de vous aider…

Il existe alors, à mon avis, deux types de prestations SEO : 

  • Les prestations complètes : les référenceurs (au sens large) font leur boulot dans leur coin et ne communiquent pas beaucoup avec leur client mais à partir du moment où vous payez et où les résultats sont là… Parce que s’ils n’y sont pas…
  • Les prestations de conseils : il s’agit là d’expliquer le travail de référenceur, ses enjeux, ses implications et ses contraintes et de faire réaliser un certain nombre de tâches au client. L’efficacité sera peut-être moindre (mais pas forcément mauvaise si l’on explique bien les tenants et les aboutissants su SEO) mais le prix aussi !

Beaucoup de gens disent avoir du temps ! Il est bon de leur proposer de prendre part au travail de rédaction web, optimisation du site et/ou webmarketing…

 

Qu’en pensez-vous ?

 

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

referencement pays basque 30/06/2014 11:57

Je trouve l'idée assez bonne, notamment si la prestation conseil prend en compte les recommandations concrètes de Google sur la sur optimisation et la mise en valeur du contenu.

Sylvain 04/03/2011 09:02



Je pense en effet que la prestation DOIT être maléable.


Un SEO travaille bien quand il peut le faire sur la durée. Mais l'environnement d'un site, son contenu, les prioritéss du client changent au fil des mois.
Je crois donc qu'il est important de faire des points tous les x mois pour faire un bilan et ré-orienter les efforts en fonction de ce qui a évolué.


A quoi servirait de s'acharner sur une requête qui ne convertit pas ? A quoi sert de s'échiner sur une requête sur laquelle on est déjà 1er ? De nouveaux produits ou services sont peut-être
apparut, il est préférable de ne pas les oublier.  Le client peut dégager des ressources internes, il faut alors en profiter pour coordonner les actions en fonction des compétences du nouvel
arrivant et du SEO. Des concurrents sont arrivés et utilisent des leviers différents, etc.


Bref, des centaines de raisons qui font qu'une prestation SEO doit impérativement s'adapter à la problématique de visibilité du client en fonction de ses performances et de son environnement.



CWM 04/03/2011 11:02



En effet !



Sylvain 03/03/2011 17:24



Tout d'abord, merci pour la citation


Plus pragmatiquement, nous sommes à cheval sur les deux options dont tu parles.


D'une part, nous travaillons nous mêmes sur un certain nombre de points comme l'optimisation du site, référencement Offpage) , mais en y associant toujours du conseil et du transfert de
compétences lorsque le client à du temps à y consacrer. Et d'ailleurs, cela fonctionne toujours mieux comme cela.


A titre d'exemple, fournir des outils super optimisés pour y intégrer des textes inadaptés seraient un gros gâchis. Nous éduquons donc toujours nos clients sur ce point, même s'il nous arrive
parfois de faire certains contenus pour eux, ou bien de leur conseiller un rédacteur compétent.


L'autre point est que je pense que le SEO s'inscrit dans une stratégie globale de communication. Le SEO technique pur est dur est indispensable, mais peut être totalement inefficace lorsqu'il est
déconnecté des réalités de l'entreprise et de ses objectifs.


En dernier lieu, j'adhère completement à la vision qu'Olivier a de ce métier.


 


 


 



CWM 03/03/2011 17:51



De rien ;-)


Ce que tu dis induit un problème technique : celui de la prestation "conclue", est-elle si "maléable" que cela... Je veux dire que les objectifs définis avec le client en début de prestation ne
sont plus les mêmes si, "tout à coup" il a plus de temps à y consacrer... Mais la manière de faire d'Axe-net est particulièrement pertinente, me semble-t-il...



Marie-Eve (Redactio) 03/03/2011 14:46




Pourquoi différencier la "prestation complète" et la "prestation de conseil" ? Je pense que le référenceur devrait toujours expliquer à son client les enjeux, la méthode, etc. Et même s'il
réalise une prestation complète, il n'a peut-être pas la main sur tout et peut avoir à demander à son client ou à l'agence web de faire telle ou telle tâche...




p.p1 {margin: 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px; font: 16.0px Verdana}

CWM 03/03/2011 17:48



La prestation complète intègre la réalisation des objectifs, pas l'autre. Dans la 2ème, il ne s'agit que de conseiller sur la manière de réaliser mais pas de réaliser. 


Beaucoup de personnes se lançant dans le e-commerce disent avoir du temps pour travailler eux-mêmes et pas forcément l'argent. La prestation de conseil répond à cette exigence. 


Mais je suis d'accord, il est essentiel d'expliquer ce que fait...



Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher