8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 09:29

Bonjour à tous !

 

On trouve aujourd'hui de nombreuses offres plus ou moins chères d'« audit de référencement ». Voilà un terme un peu pompeux et pas forcément facilement compréhensible. Pourtant, il recouvre une réalité très intéressante pour qui veut (re)lancer l'efficacité de son activité web. Je me propose donc dans ce billet d'expliquer de quoi il s'agit et ce qu'on peut en retirer...

 

Basiquement, il s'agit de voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans le référencement ou la communication d'un site web.



Un outil de consulting

 

Le référencement (article un peu ancien mais finalement toujours d'actualité) est un métier plutôt « concret » qui vise à mettre en place des techniques pour développer la visibilité d'un site web sur les moteurs de recherche. L'audit (de référencement) est, quant à lui, un exercice plus « conceptuel » visant à voir si l'adéquation entre les techniques de référencement utilisées et la situation globale du site est optimale. Pour faire court, un audit de référencement sert à faire l'état des lieux d'un référencement, déceler ce qui marche et ce qui est à améliorer.

 

Cet outil est donc finalement un conseil es qualité du référencement d'un site. Cette dimension de « conseil indépendant » est primordiale puisque logique dans une perspective d'efficacité. Le référenceur en charge d'un référencement aura du mal à voir les défauts de son travail car « complètement dedans », comme dans tous les métiers. Déléguer un audit de référencement à la personne ou l'entreprise qui a fait le référencement du site ne me semble donc pas forcément la meilleure idée à avoir.


Un outil complet et stratégique

 

A moins d'être un spécialiste du référencement, un audit de référencement est très utile. Il permet d'avoir un avis objectif (s'il est réalisé par une personne extérieure) sur la qualité du référencement de votre site et sa capacité à être efficace en terme de visibilité sur le web.

 

Si vous vous lancez sur le web, vous commencez à priori avec des outils neufs donc potentiellement bien envisagés mais la cible d'un audit de référencement est un aucien site laissé à l'abandon et récemment repris ou un site en perte de vitesse ou encore un site apparemment en bonne santé mais dont on voudrait mieux tirer partie. Bref, vous l'aurez compris, la cible est un site dont le référencement date un peu...

 

Evidemment, le contenu d'une prestation « audit de référencement » dépendra de celui à qui vous le confiez et de votre objectif formulé. Selon si vous voulez savoir comment améliorer le taux de conversion (capacité à « transformer » l'internaute visiteur en acheteur) de votre site, comment créer plus de trafic sur votre site, comment mieux indéxer vos pages ou simplement si la personne qui a réalisé votre référencement a bien fait son travail (attention quand même aux guerres entre référenceurs qui peuvent brouiller les relations et perturber l'objectivité des conseils) ... Bref, beaucoup d'objectifs possibles... Un audit de référencement reste un exercice global qui répond à un objectif d'efficacité et pas à n'importe quel objectif particulier mais il devra être orienté dans un sens ou un autre...

 

De cette remarque découle une question logique : s'agit-il d'un objectif de référencement au sens large (communication web) ou au sens resteint (référencement naturel) ? Eh bien naturellement les deux ! Comme vous l'aurez compris si vous me suivez régulièrement sur ce blog, le référencement d'un site web suit un processus de communication web plus large. Les deux seront donc étroitement imbriqués. Un audit de référencement doit aller du référencement naturel à la capacité à rentrer dans une stratégie de communication mais sera dépendant des objectifs affichés par le « commanditaire ».

 

L'objet de cette étude reste quand même un site web donc en restreint forcément la portée. Selon moi, les points suivants doivent être abordés :

  • Référencement naturel : optimisation du code
  • Référencement natturel : les métas
  • Référencement naturel : optimisation des contenus texte
  • Net-linking : nombre et origine des backlinks
  • Net-linking : quelle politique de création de liens ?
  • Trafic : quelles autres sources développer ?

 

D'autres points à aborder ?

 

Pour chacun d'entre eux, il sera important de définir ce qui a été fait, ce qu'il est conseillé de faire et comment le faire. On y ajoutera des conseils généraux de marketing et communication que le client choisira de suivre ou non mais qui permettront de rendre le travail plus globalisant et efficace. Bref, il s'agira de répondre à la question (du mieux possible) : le site remplit-il les objectifs du client et comment lui faire remplir au mieux ces objectifs ?


A qui demander ou comment ?

 

Comme je le disais en début d'article, mieux vaut, à mon avis, choisir une personne extérieure, éloignée des la gestion et de la maintenance du site ; une personne non liée au référencement du site.

 

Bien évidemment, un spécialiste du référencement sera nécessaire à la réalisation de cet audit. Mais un « veilleur » (veille technologique) aura une façon très différente de voir les choses et, selon vos objectifs, cela peut avoir un avantage considérable. Beaucoup d'agences ou de freelances proposent des prestations « audit de référencement » pour pas trop cher. Mais attention aux propositions gratuites sauf si elles sont inclues dans d'autres prestations. Certaines peuvent valoir le coup mais sûrement pas toutes...

 

Il est très important de vérifier les services contenus dans la prestation et les « éléments » étudiés pour cet audit. Si des conseils supplémentaires sont proposés, c'est évidemment un plus...

 

Enfin, il est important de savoir que les avis de non professionnels sont également importants, s'ils sont en complément d'un travail de référenceurs expérimentés. Visuellement, émotionnellement, d'un point de vue professionnel autre que du référencement ou de la communication, les avis de personnes extérieures à ces métiers sont bien souvent éclairants. J'ai par exemple, pour encourager cette initiative (vision de professionnels du web et de non professionnels), ouvert un hub (nom du groupe : « visibilité et communication web ») sur le réseau social Viadéo où l'on peut échanger à ce propos . Il ne s'agit pas d'audit mais d'un partage d'informations et d'avis toujours intéressants !

 

Bonne journée !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Denis Ribeyre 09/12/2009 11:25


Article très intéressant qui montre une nouvelle fois que le référencement et la stratégie de communication sont étroitement liés pour ne pas dire indissociables. Pour ma part j'irais même plus
loin, le référencement est aussi lié au développement et au graphisme. Un site développé sans soucis des standards, construits avec des balises tables, des span avec effet de style pour les
titres,
des urls avec des id de sessions et une structure de navigation peu ergonomique, sabotera le travail du référenceur. De même un graphisme trop présent, des images trop lourdes, l'abus de Flash
ou
de Javascript plombera le travail du référenceur. Bien sur le graphisme aura moins d'incidence sur le positionnement du site mais peut nuire grandement au taux de transformation. Du coup,
plutôt
que parler "d'audit de référencement" je parlerais plus volontiers "d'audit de site". Pour ma part dans l'audit je rajoute l'analyse du secteur d'activité (vocabulaire utilisé, public visé,
offres
proposées, technicité des produits, blog, forum, etc...) et de la concurrence (nombre, férocité, choix des requêtes, popularité, etc...). Du coup un audit peut très bien être envisagé en amont
de
la création d'un site, ou d'un travail de référencement. Qu'il n'y ait pas de malentendu sur mes intentions. Il ne s'agit absolument pas de faire un site tourner 100% référencement et construit
pour les moteurs mais de trouver la bonne équation entre la démarche et les attentes du client d'une part et les habitudes des internautes d'autre part. Et quand le développeur, le graphiste et
le
référenceur (et le responsable marketing quand il y en a un) travaillent en synergie les résultats sont beaucoup plus probants.

Bonne journée


CWM 09/12/2009 14:44


Merci Denis !

Il est certain que la synergie de compétences est essentielle. Pour un travail optimal (et dans un monde merveilleux), le référencement serait le chef de projet du site car, selon le point de vus
que je développe dans ce blog, un site web est pour une grande part un outil de communication ; pour autant, les autres spécialités ne sont pas à mettre au rancard ;-) Ils jouent un rôle crucial
également.
Pour être clair, plus il y a de communication entre les prestataires du site, plus il y a de (potentiel de) business pour le site à l'arrivée !

Par contre, j'insiste sur le fait que l'audit de référenceur peut être un travail indépendant, non pas sur le contexte potentiel de performance d'un site web mais sur sa capacité actuelle à
profiter de ce potentiel pour un site existant. Mais il reste certain qu'une étude préalable sur la concurrence... devrait être menée à la création du site...

Merci.


Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher