5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 07:25

Bonjour à tous !

 

Voilà quelques mois que je suis atteint de « tweetenite » (maladie compulsive) ! Non en réalité, je ne tweete pas tant que ça... 3 ou 4 fois par jour en moyenne... Pourquoi ce post ? Eh bien, pour lancer une tentative d'analyse sur une pratique singulière sur Twitter : la politesse des twittos !

 

 

Bon je n'ai rien contre ça, loin de là, étant moi même discret voire invisible et très poli ! Je ne livre bien sûr qu'une impression, n'ayant pas fait n'analyse et n'étant pas relié à tout le monde (loin de là) mais on peut facilement remarquer que le monde de Twitter me semble très correct... en apparence !

 


Qu'est ce que c'est que ce gazouillis permanent ???


2 habitudes de Twitter : le #FollowFriday ou #FF (le # signifiant un mot-clé largement reconnu dans la communauté) et le RT ou Retweet.

 

Le FollowFriday, vous l'aurez compris, se déroule le vendredi et consiste en la « présentation » de profils qu'on aime bien (et forcément qu'on suit) à ses followers. S'en suit des listes de @ le vendredi...

 

En fait, il s'agit de conseiller à vos followers de suivre également les personnes que vous présentez. Vous aimez bien les tweets ou retweets d'une personne ? Faites-le savoir tous les vendredi ! Ca lui fera de la publicité et donc des followers supplémentaires. Vous y gagnerez en image (« vous admettez publiquement l'intérêt et le talent de telle personne ») et en notoriété retour. Il est probable que cette personne vous remercie publiquement elle-aussi et donc vous cite ! Ou elle alors elle retweetera l'un de vos articles.

Le RT ou retweet est à la mode en ce moment sur Twitter. Il est difficile voire impossible de lire tous les commentaires et les articles liés. On parcours rapidement la timeline et on s'arrête sur un titre ou une information plus intéressante que les autres (d'où l'intérêt de titre « ravageurs ») ou dès que l'on voit son pseudo. En allant plus loin, vous découvrez l'intérêt de l'article lié ou du message ; vous voulez en faire la promotion alors vous le retweetez.

 

 

Les retweet s'empilent, les URL aussi, d'où l'intérêt de titres courts et efficace !


Un système simple... Jusqu'à ce que...

 

Au départ, Twitter est un système d'échanges simple. 140 caractères maximum, que du texte, la possibilité de mettre des liens qui seront transformés (dommage pour les backlinks...). L'idée était au départ de créer une plateforme communautaire d'échange d'informations pertinentes dans la jungle Internet entre amis.

Et puis voilà, les millions de Twitterers se sont entassés et c'est devenu un vaste réseau mondial dont la puissance de lobbying est assez effarante...

 

Pour aller au délà du caractère simplissime du fonctionnement de Twitter (« séduisemment simpliste », je dirais), il a fallu inventer des codes, des coutumes, des habitudes, bref toute une grammaire qui a largement tendance à densifier et complexifier l'utilisation de ce réseau social tentaculaire. Un « newbie » (un « bleu » sur Twitter) devra donc apprendre un certain nombre de choses tout en se lançant dans le gazouillis numérique planétaire.

 

Sociologiquement et anthropologiquement, il est passionnant de remarquer cette faculté d'adaptation qu'a l'homme moderne pour s'approprier tel ou tel nouvel outil et ensuite de l'adapter lui-même comme bon lui semble. Mais je m'égare... Sur la question de la politesse feinte même si elle peut être réelle bien entendu ! On me traitera de cynique mais la politesse n'a pas vraiment sa place sur un réseau comme Twitter qui gènère, ne serait-ce que potentiellement, des milliards de $$$ ! Les professionnels ont envahi Twitter (je le sais, j'en suis un ; cynique oui mais de mauvaise foi non !) et s'en servent à des fins commercial. Eh oui, Twitter est un formidable outil de promotion et de publicité lorsqu'on a un réseau établi !

 

Donc il est certain que si l'on vous RT ou FF (ya une pub qui passe en ce moment à la radio qu'avec des sigles, c'est terrible!), c'est dans un objectif précis, pour que vous le fassiez plus tard à votre tour ou autre chose (ça y est ! On va me traiter de « paranoïaque » maintenant !). Disons que le RT « simple » perdu dans la timeline, peut-être n'est-il pas trop « orienté » mais l'habitude du vendredi... j'avoue que ça m'a sauté aux yeux lorsque je l'ai vu pour la première fois...


Bon... On s'en sort quand même !

 

Par contre, il existe évidemment beaucoup de gens qui ne Retweetent que pour la qualité du message ou de l'article et qui remercie « vraiment » et c'est tant mieux ! Je pense d'ailleurs que c'est là l'intérêt de Twitter. On peut faire du commercial, oui pourquoi pas mais seulement si la qualité des messages est présente, c'est de loin ce qui est le plus efficace. Essayez-vous même, écrivez un article passionnant, postez-le sur votre blog ou ailleurs, trouvez-lui un bon titre et lancez-le sur Twitter, comptez le nombre de RT au bout de 24 heures !

 

Un dernier exemple à promouvoir selon moi : le #bestoffriday ! Lancé récemment par @CaddeReputation (du moins il me semble), cela consiste à faire partager les articles que l'on a préféré dans la semaine tous les vendredis.




Ouf, la qualité existe encore !!!


Bonne journée !

 

(Que de néologismes ou de sigles dans ce post...)

 

Désolé pour ceux à qui je fais de la pub, ils me revaudront ça ;-)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AxeNet 11/10/2009 15:24


J'utilise twiter depuis relativement peu de temps et j'avoue que ces conventions m'ont surpris. Plutôt dans le bon sens d'ailleurs.
En revanche, je trouve que la lisibilité pour l'internaute n'est pas très facile. "Merci" pour quoi ? Lorsque le visiteur du compte twiter clique sur le nom de la personne que l'on remercie, il lui
est parfois difficile de comprendre à quoi correspond ce remerciement.
Mais sans doute ais-je besoin de plus de pratique de cet outil ;-)


CWM 11/10/2009 19:22


Bonjour,

Oui, il arrive que l'on cherche pourquoi tel ou tel message :-)

Mais je pense que l'objectif de Twitter est de relayer de l'information et non de d'entretenir des conversations. Un titre, un lien... Objectif minimal ! Mais son utilisation courante déforme un
peu l'objectif de base...


Benoît 06/10/2009 10:02


La "norme" actuelle veut que l'on remercie les gens qui nous remercient, juste pour augmenter le nombre de fois où notre pseudo apparait. La règle des nombres vient une fois de plus polluer une
information un tant soit peu qualitative par de la répétition ad nauseam. Il suffit de regarder les starounets de Twitter et leurs usages, c'est tout un poème :)


CWM 07/10/2009 08:07


Qualité et quantité ont du mal à cohabiter... Pour autant, j'ai espoir que la qualité des tweets reste (un peu) au rendez-vous !


Camille A 06/10/2009 09:57


Bonjour,

Bon article, toujours utile tant l'aspect sociologique lié à twitter est intéressant !

Effectivement, l'idée du #bestoffriday m'est venue afin d'éviter "l'infobésité" et surtout pouvoir profiter d'articles appréciés par d'autres, et qui méritent d'être conserver.

Merci d'avoir relayé cette initiative :-)

A bientôt.


CWM 07/10/2009 08:05


J'aime bien l'idée du #bestoffriday, même si je n'y participe pas toujours :-)


Jean-Philippe 05/10/2009 12:02


Sans les URL Twitter, on ne risque pas de comprendre mon message... ça m'apprendra à commenter en direct sur un blog !


CWM 05/10/2009 14:53


Merci de vos commentaires !

@benoit : vous avez raison, il s'agit plus de politesse intéressée que de politesse feinte. Mais gageons néanmoins que tout n'est tout de même pas calculé...

@Jean-Philippe : oui je n'ai pas explicitement parlé de ça mais la politesse joue en effet ce rôle dans la réputaton. "Remercier" a beaucoup d'importance sociale et culturelle !


Jean-Philippe 05/10/2009 12:01


Je pense que le problème de la politesse est lié à celui du respect des sources et comme évoqué dans cet article entre les lignes, à celui du marketing personnel ou du personal branding : beaucoup
de bloggers/twitters ont un égo surdimensionné et ne s'abaisse pas à remercier; on trouve en revanche des sociétés très polies qui ont bien compris que Twitter allait leur permettre de développer
une communication différente avec leurs clients, loin des conventions .


Benoît 05/10/2009 11:53


La politesse sur Twitter n'est pas nécessairement feinte, mais intéressée. Tout message augmente la visibilité de son auteur, de ce fait, il est intéressant d'être poli, augmentant mécaniquement le
volume de ses propres messages.

(Merci, je pensais être le dernier cynique du coin ! :))


Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher