7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 06:47

Bonjour à tous !

 

Le référencement et la communication en ligne sont des activités qui évoluent avec le temps et les évolutions technologiques. Jusque vers les années 2000, le web se contentait de copier les supports type plaquette de communication ou magazines ; c'était les débuts du web. On est ensuite passé au web 2.0 et depuis peu au web 3.0.

 

Le web 2.0, vous savez, c'est ce web participatif où chacun peut donner son avis, c'est le web des blogs et des forums. Le concept de base de ce nouveau web, c'est l'interaction ; le web n'est plus uniquement l'affaire de programmeurs mais n'importe qui peut mettre ses réflexions en ligne sans aller pour autant vers des sites web complexes comme des sites de vente en ligne.

 

Si les sites web "d'avant" n'étaient que des sites de présentation statique des activités "physiques", les sites web 2.0 sont plus avancés technologiquement et permettent une interaction régulière et constante avec les internautes. Du côté du commerçant, vendre sur le web devient plus professionnel et demande une prise en compte des désirs des clients différente et nettement plus développée. La communication et le marketing deviennent cruciaux et incontournables.

 

De fait, les activités commerciales sont nettement plus orientées vers le client et vers sa satisfaction. Les internautes peuvent converser entre eux, discuter des produits, donner leur avis et choisir le meilleur. Le commerce sur le web change donc beaucoup et devient une activité indépendante du commerce "physique".

 

Cette évolution du web conduit forcément à une course à la qualité des produits vendus. Non pas que les produits étaient de mauvaise qualité avant mais les internautes réclament haut et fort cette qualité. Il s'agit plutôt d'une course à la communication et au savoir-faire marketing sur la qualité du discours avant la qualité des produits. Mais il est certain que si les produits vendus ne sont pas de bonne qualité, l'internaute ne reviendra pas !

L'enseignement et l'évolution du web 2.0 est donc le suivant :

 

Il faut donc communiquer avant de vendre !


Demain, nous verrons quels outils sont propres au web 2.0 que les sites web sont quasiment obligés d'utiliser pour rester compétitifs et conquérir les internautes.

 

Bonne journée !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

LA MACHINE A ECRIRE 08/09/2009 10:30

Il y a évidemment encore de belles années pour le marketing. Mias les temps change, le pétrole se raréfie, la précarité augmente, les salaires stagnent ou baissent, le pouvoir d'achat chute. Il va se crée, par nécessité, de plus en plus de réseaux, des réseaux dans la vie réelle (bourse d'échanges, de troc, services à la personne, solidarité, etc), cela va également avoir lieu dans le monde virtuel. La "communauté" crée des solidarité et aussi des obligations. On ne pourra plus vendre n'importe quoi à son voisin de pallier ni à son voisin virtuel. Sinon tout le monde le saura : c'esst la force et le danger de la communauté. Ce besoi de vérité va faire du mal au marketing et à la pub telle qu'elle existe actuellement. Elle fera le bonheur des blogueurs professionnels...

CWM 08/09/2009 10:34


Peut-être bien... Tant mieux pour la qualité des produits et pour les consommateurs alors !


LA MACHINE A ECRIRE 08/09/2009 09:44

Je ne dis pas qu'il n'y a plus de raison d'être pour le marketing, simplement que, à traversz les outils 2.0, les réseaux sociaux entre autres, il est possible, sans aucune formation en marketing, sans le support d'une agence, d'être positionné efficacement sur le web, de tisser des liens "vrais" avec ses clients ou des acheteurs potentiels. A travers un site, ou mieux un blog professionnel, certains expriment leurs idées, présentent leurs produits avec une vraie sincérité qui demande temps et travail. Cette vérité, cette authenticité du lien, remplace aisément les techniques marketing pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent s'offrir les services d'une agence.

Pour exemple, ce blog d'une boutique (je crois qu'ils sont sur Toulouse. C'est très bien fait, intéressant, il parlent d'écologie au sens large, et de leurs produits. Voilà des gens qui créent du lien, fidélise des lecteurs et trouvent des clients sans marketing, juste par sincérité.

http://www.neomansland.info/

Pour rester un peu perfide, je dirais que le marketing sera de plus en plus l'arme... des "bonnimenteurs" ! :-)

CWM 08/09/2009 10:11


Je vois ce que vous voulez dire. Dans cette optique, le marketing se démocratise en effet. Je suis donc d'accord avec vous sur ce point.

Pour autant, le travail d'un professionnel ne peut être remis en cause à mon avis. Si c'est lui qui gère le webmarketing de votre site e-commerce, il le fera plus rapidement et probablement plus
efficacement.

Un blog met du temps à  écrire, l'écriture web demande un esprit de synthèse et une volonté marketing que n'a pas tout le monde, je ne nie pas les qualités propres à chacun mais les
professionnels de la communication et du marketing sont là pour faire au mieux le travail qu'on leur demande avec les armes qui sont les leurs, rien à voir avec des "bonnimenteurs"... Même dans la
communication, on peut vouloir faire du travail de qualité !

Merci.


LA MACHINE A ECRIRE 07/09/2009 22:41

vous dites : "Il s'agit plutôt d'une course à la communication et au savoir-faire marketing sur la qualité du discours avant la qualité des produits." Et je ne suis pas certain de vous suivre sur ce point. Il me semble moi que, comme vous le dites juste avant, internet conduit à une amélioration des produits, du fait du lien qui se tisse entre vendeurs/fabricants et acheteurs. Ce lien pour qu'il persiste dans le temps doit devenir de plus en plus sincère et "vrai". Ce vrai ne réclame aucun marketing, il réclame même tout le contraire. Il réclame un retour à de vrais valeurs : croire en son produit et le vendre pour ce qu'il est. Internet est un village mondial, et il est plus difficile de tromper son voisin sur la marchandise qu'on lui vend, parce qu'on sait qu'il peut débarquer chez vous le lendemain pour vous demander personnellement des explications. Internet, les blogds professionnels que personnellement je défends remette cette relation "vraie" au coeur du commerce.

CWM 08/09/2009 09:29


Bonjour,

Je dirais plutôt qu'Internet conduit à une amélioration des produits parce qu'il sont nettement plus "critiqués" sur la blogosphère, les réseaux... On peut effectivement moins "leurrer" le
consom'acteur !
Pour autant, je doute énormément du fait que "ce vrai ne réclame aucun marketing". Vendre sur Internet reste de la vente et la vente a besoin de promotion. Si le web 2.0 apporte de nouvelles
opportunités, la base reste la même : pour vendre, il faut mettre à disposition la marchandise, que le consommateur choisisse cette marque plutôt qu'un autre.
La nouveauté du web 2.0 réside également dans l'horizontalisation (désolé de ce néologisme) de la réalistion unilatérale verticale de la publicité classique d'avant. Il faut aujourd'hui compter sur
le consommateur et son avis.

Merci de cette discussion.


LA MACHINE A ECRIRE 07/09/2009 19:40

Je pense "étrangement" tout le contraire de vous lorsque vous dites que l'univers 2.0 nécessite plus de marketing. C'est tout le contraire car ces outils très ouverts qu'offrent les réseaux sociaux permettent, à toute entreprise, mais aussi à un simple artisan, un consultant, un thérapeute ou même un artiste, de communiquer avec des cibles très précises. Par le biais des tags, il est certain de toucher ceux qui peuvent être intéressés par son travail, il est à même de tisser des liens, et créer son propre réseau. S'il n'a aucun retour avec un réseau, il sait qu'il n'est pas au bon endroit, il suffit de butiner un peu plus loin, de simplement réfléchir au bon réseau (ceux-ci savent très bien mettre en avant le type de public qui les fréquentent).

Bref, le marketing peut se faire de lui-même de façon très intuitive. Il faut pour cela accepter une seule règle : la sincérité. Avoir un produit auquel on croit et le vendre pour ce qu'il est.

CWM 07/09/2009 21:44


Bonsoir,

Je ne crois pas avoir parlé de "plus de marketing"... Il est certain que les écolutions apportées par le web 2.0 vont dans le sens d'une démocratisation de l'utilisation du web. Pour autant, il ne
s'agit pas de "plus de marketing" mais de "marketing différent" !

Merci.


Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher