20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 11:57

Comment est faite une newsletter ? Tentative d'analyse…

 

Bonjour à tous !

 

Vous avez remarqué que le format des supports "étudiés" dans cette série est de plus en plus grand ? Après le logo, la bannière, la publicité voilà... la newsletter !

Je ne ferais pas dans cette série un article complet de l'e-mailing (j'en ai déjà fait un que je vous invite à consulter mais qui n'était pas dans « l'optique sémiotique »), mais je voudrais tout de suite faire un parallèle entre les deux types de support. Un mailing est un mail exclusivement commercial envoyé à beaucoup de personnes qui n'ont pas forcément accepté délibérément de le recevoir.

 

La newsletter a été , la plupart du temps, recherchée par les internautes. De plus, son contenu est informatif et non commercial, même si le côté « commercial » est souvent en arrière-plan...

 

Donc elle diffuse de l'information de manière périodique du type « quelles sont les nouveautés depuis le mois dernier ? ». La newsletter est donc de fait un outil utilisé pour la communication interne comme pour la communication externe sur le web.

 

Comme d'habitude, prenons des exemples :

 

 

Cette newsletter est composée d'un en-tête, une sorte de bannière avec le logo de l'entreprise, d'un bloc « dernière minute », d'un bloc « annonce », d'un bloc « témoignage client » et de plusieurs blocs d'informations diverses. Si elle ne présente pas de publicité directe, elle permet d'informer sur les actualités de l'entreprise, de donner un témoignage et d'annoncer un événement. Elle tient sur un format « équivalent » A4 et son format électronique permet de renvoyer vers des articles du site web.

 

Le texte est ici moins important que les images (au niveau de la place). La newsletter a été pensée pour n'être qu'un relai vers le site web ; les images attirent le clic !

 

L'objectif prioritaire d'une newsletter est sa capacité à fidéliser les internautes, non pas à consommer (objectif commercial) mais à visiter régulièrement le site web, à s'intéresser à l'entreprise et à ses actualités.

 

 

Cette newsletter est plus longue et plus dense mais le principe est le même. Différence de taille tout de même : sa personnalisation, l'édito a été rédigé uniquement pour la newsletter et le « compte-rendu » probablement également. Si elle présente plus d'informations ciblée, ce qui est par principe un avantage, sa longueur est un handicap pour les logiciels de messagerie (genre Outlook) car il est évident que ce sont les information de tête qui le sont le plus consultées.

 

Le texte y est nettement plus présent que l'image. Si la plupart des articles renvoient au site web, il est évident que l'objectif est d'en faire un support d'information à part entière, quasiment autonome. Il semble également certain que la ligne éditoriale y est clairement définie alors que ce n'est pas forcément le cas de la première. Un édito, des rubriques claires, des images, de l'actualité, il ne manque qu'un dossier de fond pour en faire un mini-journal cohérent (uniquement sur la forme bien sûr !) !

 

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher