31 juillet 2009 5 31 /07 /juillet /2009 08:37
Bonjour à tous !

(Petite parenthèse dans le cycle ‘Communication et sémiotique’ avant la semaine prochaine !)

Ça fait maintenant quelques mois que je poste sur le blog de CWM. Je me suis dit qu’il pouvait être bon d’expliquer de façon un peu plus approfondie mon point de vue.

La communication, c'est là d'où je viens alors… Mais il est vrai que je ne viens pas d’une formation en communication « classique ». Je n’ai pas étudié comment « communiquer » mais plutôt comment "fonctionne" la communication. Voilà donc quelques explications.

La communication, comme je la pratique et appliquée au web et plus particulièrement à un site web, c'est l'art et la manière de le faire connaître, de diffuser l'information du site, de développer les réseaux, de travailler la popularité ou une image de marque... Selon R. Jakobson, l'acte de communication correspond globalement au schéma suivant :


Ce schéma explique que, pour décrire et analyser une communication, nous devons en prendre en compte tous les aspects : étudier les caractéristiques de l'émetteur (="destinateur"), c'est-à-dire "nous", comme du récepteur (="destinataire"), l'internaute (objectifs, contraintes…), les messages, le canal de transmission (="contact")… Chacun des éléments a son importance. La communication comme celle que je propose, c'est étudier et décrire les conditions d'exercice de la diffusion d'un message, un ensemble cohérent et complet de paramètres convergeant vers le même point : l'information.

La communication n’a donc qu’au final qu’un seul objectif : répondre à la volonté de l’émetteur et diffuser au mieux l‘information. Cette façon de voir me vient de mes études en linguistique et sémiotique. Depuis que j’ai intégré le monde professionnel, la théorie a laissé place à la pratique. Et cette façon d’appréhender tous les aspects du problème pour mieux le cerner me semble souvent la plus efficace. A partir de là, et, comme je l’expliquais dans le 2ème post sur la sémiotique et la communication, il s’agit de décrire et analyser ces conditions mais pas de préconiser ou prescrire quoi que ce soit.

Il me semble essentiel de prendre en compte tous les aspects et toutes les "facettes" de la transmission d’un message pour l’appréhender au mieux. Par exemple, oublier de se demander clairement à qui on s’adresse et comment ce "qui" fonctionne  équivaut à prendre un grand risque sur l’impact de ce que l’on fait.

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher