23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 07:13

Bonjour à tous !

Dans la continuité du post d'hier, je vous propose de nous arrêter un temps sur un élément fondamental dans la construction d'une requête : la localisation (ou non).

Deux choix sont possibles : en mettre 1 ou plusieurs (pas dans une seule requête !) ou ne pas en mettre. Ce choix aura un impact très important.

Prenons un exemple, la requête "restaurant indien lyon" (Miam !) donne 257 000 résultats sur google.fr (recherche effectuée le 18/06/09) alors que "restaurant indien" donne 389 000 réponses. De plus, Google maps (nous reviendrons sur l'intérêt grandissant ce cet outil) s'affiche pour la première et pas pour la deuxième. La différence n'est pas aussi flagrante que je l'aurais espérée !

Si vous avez un site plaquette (ou catalogue simple) pour présenter votre restaurant indien à Lyon, vous devrez absolument jouer sur cette requête ("restaurant indien lyon"). Non seulement, elle est moins concurrentielle (votre site, si le référencement a été fait correctement, sortira plus vite) mais elle est surtout plus représentative de votre activité et fournira un trafic ciblé à votre site. L'objectif du référenceur, nous l'avons dit sur ce blog, n'est pas de "créer du trafic pour créer du trafic" mais de créer du trafic de qualité, pertinent et qui pourra éventuellement se transformer en prospect. De fait, le référenceur travaillera avec une requête localisée.

Si vous avez un site e-commerce ou autre, vous n'avez pas définition pas ce problème de la localisation. Vous n'aurez pas à travailler avec.

Par contre, on peut choisir délibérément de jouer sur cette localisation même si l'activité n'est pas localisée. En effet, il faut savoir que le site qui joue avec la requête avec localisation comme "restaurant indien lyon" a de grandes chances de ressortir (moins vite et moins sûrement) avec la requête "restaurant indien" : il est fortement probable que cette requête se trouve dans le texte du site et dans la balise title (encore une fois si le référencement a été bien fait, d'où l'intérêt de le prévoir et le travailler à l'avance).

Enfin je voudrais rajouter un mot sur la difficile tâche du référenceur lorsqu'il est confronté au dilemme suivant : ajouter la localisation d'une petite ville, d'un village ou lieu dit ou ne rien ajouter. Dans le premier cas, "restaurant indien Noirétable" (un petit bled pas loin d'où je viens qui doit compter dans les 4000 âmes !) donne 494 (autant !) résultats sur google.fr (recherche effectuée le 18/06/09) ; il est certain que le trafic sera ciblé mais peu prolifique… Par contre, si on ne le met pas, le trafic sera certes plus conséquent mais nettement moins ciblé !

Bonne journée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • Le blog de CWM : communication, webmarketing et référencement
  • : Conseils pour les acteurs du web, référencement, communication web, réseaux sociaux, visibilité et stratégie
  • Contact

Pour suivre CWM :

Rechercher