22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 06:59

Bonjour à tous !

Comme on l'a vu dans l'article de vendredi dernier, le choix des mots-clés (en fait la prise en compte du référencement) devrait se faire soit tout en amont, soit lors de l'établissement de la charte graphique mais de toute façon dans l'une des toutes premières étapes de la création du site.

Pourquoi ? Parce qu'ils vont complètement orienter les contenus (texte et autres) et la structure (rubriquage…) de votre site. Les mots-clés que vous allez choisir sont la base des requêtes que vous aller construire (ou qu'une agence de communication web va construire pour vous).

Ceux-ci doivent représenter directement votre activité (sur le web ou non). Ce sont des mots uniques contrairement aux requêtes  qui n'ont qu'une existence sur le papier.

Prenons 2 exemples : Vous avez une agence de communication à Lyon : "agence" (vous êtes une agence et pas in indépendant dans son coin), "communication" (vous faites de la communication et pas de la coiffure), "lyon" (je ferai un post sur la localisation mais il est important de signaler que vous travaillez à Lyon et pas à Marseille ou Lille) seront 3 mots-clés de votre site entre autres bien sûr. Vous avez un commerce en ligne de chaussures : "vente" (vous faites de la vente et non du troc), "chaussures" (des chaussures et pas des petits pains), "femmes" (femmes, hommes, enfants…) seront vos mots-clés. Pour cela vous devez extraire tous les aspects de votre activité, si infimes soient-ils et trouver, pour chaque aspect, au moins 1 ou 2 mots.

Ensuite, vous passerez à la création des requêtes (que les internautes seront susceptibles de taper sur un moteur de recherche. 3 éléments sont essentiels pour cela : la simplicité, le ciblage et l'exhaustivité. Vos requêtes doivent couvrir l'ensemble de votre activité (même les plus petites choses peuvent amener des visiteurs !). Elles doivent être simples et concerner directement l'internaute. L'une des difficultés de ce travail est de se mettre à la place des internautes (et les professionnels savent bien que c'est très délicat surtout lorsqu'on observe ce qui est tapé par les internautes !).

Quelques conseils rapides : les requêtes doivent être formées de 2 ou 3 mots (+ éventuellement la localisation) : travailler avec un seul mot est risqué car très concurrentiel mais cela dépend de votre situation. Les mots employés dans les requêtes doivent être assez génériques pour couvrir tout un champ d'action ("fruit" est plus porteur que "pomme" car les pommes ne sont qu'une variété de fruits). Enfin, les mots grammaticaux (déterminants, conjonctions…) sont à proscrire totalement car souvent jugés inutiles par les moteurs de recherche qui ne "voient" que les mots qui apportent une information sémantique.

N'hésitez pas à vous entourer des conseils d'un professionnel pour ces actions. Elles sont primordiales et loin d'être simples à réaliser. Un référenceur connaîtra les mots à utiliser, aura quelques astuces à vous proposer et vous aurez un travail cohérent.

Bonne journée et bonne semaine !

Partager cet article

commentaires